Affaires internes - Didier FOSSEY

Affaires internes - Didier FOSSEY


Bonjour,

Vous aimez les bons "policiers" qui semblent être une vraie Affaire. Ce livre est pour vous. L'auteur sait de quoi il parle. Il a été dans la police pendant 18 ans, à la BAC de nuit.

 

Affaires internes - Didier FOSSEY 

 

Premières Lignes

Résumé (perso) :

En août 2015, sur l'autoroute A 10, en direction de l'Espagne, deux voitures font la course. Dans l'une d'elles se trouvent Isabelle et sa fille Mia, 5 ans. L'accident est très violent. Il se solde par un mort, Isabelle, un blessé très grave, la petite, et deux blessés légers, les conducteurs. Le brigadier Yann Rocher est prévenu, Mia est sa fille. 

À Lyon, en février 2018, on signale le braquage d'une bijouterie boulevard Herriot. Le Major Bichet pense à consulter le logiciel ANB (AnaCrim) qui permet de faire des comparaisons, d'analyser des données sur les méthodes employées. Cet outil pâlit aux insuffisances de la mémoire humaine. Cela va-t-il permettre de retrouver les braqueurs qui n'en sont pas à leur premier coup ? Le logiciel ressort cinq braquages possiblement "identiques".

Le chef, Yann Rocher de la BAC de nuit à Colombes n'a qu'une chose en tête, sa fille. Il veut la venger et l'aider, coûte que coûte, à vivre mieux. Après Paris et Berck sur mer, elle est dans un centre spécialisé en Suisse. Parviendra-t-il à assouvir ses espérances ?

Mon impression :

L'habit ne fait pas le moine.

Presque un record (pour moi), je n'ai mis que 2 jours pour lire ce polar. Bien sûr, ce sont les vacances mais il n'y a pas que cela. Il y a une addiction complète dès que l'on commence à lire. Livre court mais aucun détail ne manque. Didier va à l'essentiel, pas de fioriture pour faire un livre plus gros. J'aime !

On navigue de l'année 2015 à 2019, sans difficulté. Les chapitres sont bien signalés et l'histoire coule toute seule. Le fil conducteur est le brigadier / major Rocher. Celui-ci ne cesse de remonter le temps jusqu'à l'accident. Son ex-femme, Isabelle, voulait lui annoncer quelque chose. Quoi ?

Malgré un travail très prenant et de nuit, Yann va voir sa fille, en Suisse, tous les quinze jours. Des moments de bonheur qui lui permettent de voir des signes encourageants. Beaucoup d'émotion pour le lecteur lors de ces rencontres.

Le major, Yann, n'a pas beaucoup de relation avec ses collègues de travail en dehors du commissariat. Le brigadier Thierry Aldan (la mouche), le sous-brigadier Mickaël Ledru, Manon Mathiot, Yvan Lefoll, Erwan Gagneux, Franck ainsi que Cyril Rudowski ne cherchent pas en savoir plus et ne disent pas grand-chose non plus sur leurs vies privées. Pour nous, il y a un petit manque, on ne connaît pas complètement les coéquipiers, ce sont les enquêtes qui priment.

Le major Yann Rocher est fier de son équipe qu'il a choisie.

Le personnage de Yann est attachant, à travers son rôle de papa. Son amour pour son bien le plus précieux fait oublier, presque, quelques petits écarts.

Pour se distraire, Yann aime faire du jogging et se rendre au club de tir à l'arc (ou arbalète) STAR à Rueil-Malmaison. Il a sympathisé avec le directeur surnommé "Guillaume Tell". Ils envisagent un voyage au Canada (Colombie britannique) pour chasser l'élan.

La série de braquage nous permet de connaître (un peu) les méthodes de travail et la hiérarchie pyramidale de la police. Une faille, une habitude ne doivent pas être négligées, cela peut faire avancer l'enquête. L'informatique est une aide précieuse, il faut seulement penser à s'en servir.

L'informateur, Lamine Labkdar, voyou notoire, est utile pour le brigadier. Une certaine confiance, complicité (attention à ne pas dépasser la limite), doit se développer. Ils se respectent.

On va de surprise en surprise en suivant trois scénarios qui s'emboîtent à merveille. Au début, on ne comprend pas le lien et fur et à mesure, l'auteur nous amène vers le mot fin. Cette technique nous oblige à tourner les pages très vite.

Un conseil, si vous aimez les bons polars, en voilà un.

 

En résumé (avis très personnel), à vous maintenant :

+ Les personnages sont bien identifiés.

+ Un petit clin d'œil à Boris Le Guenn, que je ne connais pas, semble faire plaisir aux habitués de l'auteur.

- Que de personnes, de services investis pour suivre une affaire. Beaucoup d'autorisation, d'échelons à gravir avant d'avoir le feu vert.

 

Défi 1 livre / 1 mois = Août (Affaires internes)

💜 8+/10 Tout ce que j'aime quand je lis un polar. On sent qu'il y a du métier derrière.

 

Titre : Affaires internes (18 mai 2020) [lecture numérique pour moi] //10 juin en papier

Auteur : Didier FOSSEY

Éditeur : Flamant noir Éditions

Collection : roman Noir

ISBN numérique : 9791093363646

ISBN : 9791093363653

Nombre de pages (numérique) : 156

Nombre de pages (papier) : 205

Prix : broché 20 € /numérique 9 € 99

Ce livre vous tente, vous pouvez le trouver ICI ou ICI (non sponsorisé)

Merci à l'auteur Didier FOSSEY, à Flamant noir Éditions et NetGalley pour cette proposition de lecture.

 

Mots pour ce livre : 

Accident, BAC, Drame, drogue, Enquêtes, exotisme, Militaire, Organisation, Police, Résilience, ripoux, Suspense, Traque, Violence, vengeance, informateur,

Phrase du livre (lecture numérique [Emplacement]) :

La police judiciaire est une école de rigueur et de patience (E. 1196 Lyon (69))

 

Pour en savoir un peu plus :

L'auteur-e :

Didier Fossey est né en 1954 à Paris. Après des études secondaires laborieuses, il fréquente un lycée hôtelier à Granville, en Normandie, d'où il sort muni d'un CAP de garçon de restaurant. Il a la chance de travailler sur le paquebot France, puis dans différents établissements parisiens avant d'ouvrir son propre restaurant. En 1984, il laisse tout tomber pour entrer dans la police, à Paris. Ses années de service en brigade anticriminalité de nuit en groupe d'investigation, puis une merveilleuse rencontre, le poussent enfin à prendre la plume.

L'éditeur Flamant noir Éditions :

Crédit photo : https://pbs.twimg.com/profile_images/1223633411866271749/gVFnV9Yp_400x400.jpg


La couverture :

Photo de la couverture (Photo éditeur) : Nik Keevil /Arcangel

Crédit photo : https://m.media-amazon.com/images/I/41cQM1h7QdL._SX195_.jpg


Autres chroniques sur ce livre :

Collectif polar 7/10

Des livres et Sharon10/10

Les chroniques acides de Lord Arsenik 8/10

Les lectures de Steph

Et vous ?

 

Comme la vie des livres n'a pas de limite, je vous rappelle les chroniques faites il y a ... un certain temps. Vous avez lu ce (ou ces) livres ? Qu'en avez-vous pensé ?

- Point(s) de vue - Julien MORIT

- Love, Simon - Becky ALBERTALLI

- Nelson Mandela - Jean GUILOINEAU

 

FLaure

Commentaires

manU_Bouquins a dit…
Merci pour la découverte !

Les 5 articles les plus consultés pendant ces 7 derniers jours

Rôti de porc au four en sachet cuisson

Rôti de boeuf habillé de papier d'aluminium

Salade de hareng fumé bien accompagné

Gâteau à l'ananas et mascarpone