L'art du meurtre - Chrystel DUCHAMP


Vie quotidienne de FLaure : L'art du meurtre - Chrystel DUCHAMP

Bonjour,
J'ai beaucoup de mal à me concentrer sur l'écriture de mes chroniques et même sur mes lectures. Je veux pourtant partager avec vous ce livre.
Art ou Meurtre, la grande question de ce roman ? Comme moi, lisez, dévorez ce livre, et vous pourrez répondre à l'interrogation.

L'art du meurtre - Chrystel DUCHAMP 


Premier thriller

Résumé (perso) :

Le lieutenant de la brigade criminelle, Audrey DURAND, 33 ans, est appelé sur le lieu d'un crime dans le XVIème arrondissement de Paris pendant l'été caniculaire. La victime est un avocat à la retraite de 72 ans, Franck TARDY. Le corps a subi beaucoup de sévices et on remarque tout de suite la mise en scène. Détail horrible, le crâne de sa défunte femme, Jeanne, lui fait face.
D'autres victimes sont à déplorer, un dentiste, Paul MOUROND, 72 ans et deux femmes, Anita DARFEUILLE et Marina ANDREÏ. Toutes habitent le même quartier et ont un point commun, l'art.
Qui est ce tueur en série, ce psychopathe. Est-il motivé par l'art, la notoriété, le vol ? 

Mon impression :

Mettre la mort au service de l'art ! Ou l'art au service de la mort.
L'auteure s'attache à nous présenter les personnages. Au fil de notre lecture, on semble mieux les connaître. Il y a Audrey Durand dont le compagnon est parti avec la voisine. Depuis, elle sombre mais se reprend :
L'ancienne Audrey était partie. Une nouvelle femme l'avait remplacée.
Cette renaissance est dû, en partie, au soutien de sa supérieure Patricia LEVEQUE, 55 ans, capitaine de police et son mari Thierry. La jeune femme, Audrey, a suivi des cours à l'École du Louvre, cela va beaucoup l'aider à résoudre ces énigmes. Il y a aussi Joël DUNIERE, un marchand d'art. L'avocat était son meilleur client. Il est un soutien précieux pour l'enquête et son expertise sera d'une grande aide. Il y a aussi Régis, le "commissaire-à-rien" qui oublie de mettre les protections lorsqu'il va sur une scène de crime.
Plusieurs pistes sont étudiées, TARDY fréquentait des call-girls et le milieu sadomasochiste. Il y a aussi la biennale d'art contemporain qui a lieu à Paris au moment des drames. 
Chaque meurtre est une mise en scène qui nous renvoie à une œuvre d'art, intéressante à découvrir sur Internet pour trouver le lien que Chrystel a décrit.
Et l'art revient sans cesse ...
L'écrivaine s'est attachée à faire une recherche importante qui est un enrichissement. Les indices sont distillés par petites doses, qui nous obligent à tourner très vite les pages, pour nous amener au mot FIN et là ... Bluffant.
La lecture est agréable, l'écriture est fluide, rythmée, sans phrase inutile. L'auteure va directement à l'essentiel. Cela m'a fait penser à un scénario qui pourrait être le début d'une série TV. L'intrigue est innovante.
Une petite dose d'amour et une grande dose d'énigme font une très bonne lecture. Aucun doute, auteure à suivre.
Une suite ou le mot FIN est définitif ?

En résumé (avis très personnel), à vous maintenant :
+ L'humour n'est pas exclu. Aucun temps mort.
+ Les personnages sont attachants et j'ai aimé la bonne ambiance qui règne dans l'équipe policière.
+ L'immersion dans le monde de l'art qui nous entraîne à faire des recherches.
- J'ai lu ce livre sur ma liseuse. Peut-être que dans la forme brochée, on voit quelques œuvres citées.
- quelques incohérences dans la hiérarchie de la brigade criminelle.
- La mère d'Audrey m'a saoulé.

💜 8+/10 Un livre lu très rapidement. J'ai adoré. Une approche du monde de l'art que je vais approfondir.

Titre : L'art du meurtre (16 janvier 2020) [lecture numérique pour moi]
Auteur : Chrystel DUCHAMP
Éditeur : L'Archipel
Collection : Suspense
ISBN numérique : 9782809827941
ISBN : 9782809827774
Nombre de pages (numérique) : 234
Nombre de pages (papier) : 272
Prix : broché 19 € /numérique 13 € 99
Ce livre vous tente, vous pouvez le trouver ICI ou ICI (non sponsorisé)
Merci à l'auteure Chrystel DUCHAMP, à L'Archipel (Mylène) et NetGalleyFrance pour cette proposition de lecture.
Lisez l'interview de l'auteur(e) ICI. Écoutez ICI

Mots pour ce livre : 

Art, meurtre, peinture, suspense, violence, enquête, tueur en série, amour

Phrases du livre (lecture numérique [Emplacement]) :

C'est un homme, donc un connard. Point final. (E. 1356 chapitre 17 la nuit étoilée)
Un tableau était une somme d'additions. Chez moi, un tableau est une somme de destructions. Pablo Picasso (E. 2510 III)
Que l'art est une chose complexe qui mérite d'être étudiée, décortiquée, comprise et non jugée d'un simple regard ? (E. 3616 chapitre 51 le jugement dernier)

Pour en savoir un peu plus :

L'éditeur  L'Archipel :

Vie quotidienne de FLaure : L'art du meurtre - Chrystel DUCHAMP

La couverture :

Vie quotidienne de FLaure : L'art du meurtre - Chrystel DUCHAMP

Autres chroniques sur ce livre :

Analire 9/10
Carolivre 8/10
De quoi lire 9.2/10
Et vous ?

Comme la vie des livres n'a pas de limite, je vous rappelle les chroniques faites il y a ... un certain temps. Vous avez lu ce (ou ces) livres ? Qu'en avez-vous pensé ?

FLaure

Commentaires

Les 5 articles les plus consultés pendant ces 7 derniers jours

Rôti de boeuf habillé de papier d'aluminium

Brochettes de dinde marinée et légumes

Rôti de porc au four en sachet cuisson

Gâteau à l'ananas et mascarpone