[Lecture] Zen de FERMINE Maxence

Vie quotidienne de FLaure : [Lecture] Zen de FERMINE Maxence

Bonjour,
Un moment de quiétude, d'apaisement, en lisant ce livre, c'est ce que j'ai ressenti.
Un petit bouquin qui se lit très vite alors le temps semble être si tranquille.





[Lecture] Zen de FERMINE Maxence





Résumé :

Maître Kuro vit, seul, au Japon dans une pagode de 3 pièces implantée au cœur d'une forêt d'érables. Il a un jardin avec un bassin habité par quelques carpes, un champ de gravier blanc qu'il ratisse tous les matins après avoir respiré le parfum des fleurs.
Son temps est principalement consacré à la calligraphie. "Une activité mêlant la peinture à l'écriture avec une frontière si ténue qu'elle en paraît invisible."
Seules deux pauses, celle du déjeuner et à l'heure du thé.
Il veut maîtriser son art presque à la perfection et se concentre sur la voie du Zen. Il est le MAÎTRE incontesté.

Il forme des jeunes qui veulent s'initier à cet art. Le seul moyen de subvenir à ses besoins.
Un jour par semaine, il s'accorde un peu de repos. Il en profite pour aller, 20 min à pied, au marché dans le village voisin. Il s'offre quelquefois un repas au restaurant et assiste à une pièce de théâtre jouée par des comédiens de passage.

Yuna sollicite, en envoyant une calligraphie dans une enveloppe rouge, l'aide du calligraphe. Le maître juge cette "missive" parfaite, élégante. Talentueuse, elle veut parfaire son art. Il hésite et cède à sa demande.

Les journées de Yuna, chez Maître Kuro, sont faites de discipline, de sacrifices et d'exigence. La jeune fille est motivée et accepte sans se plaindre. "Comme il n'y a pas d'art sans discipline, il n'y a pas de perfection dans l'art sans discipline." "Yuna acquiesce".

  • Les personnages principaux
Maître Kuro : a pour seule particularité, un dragon sur la poitrine. Il collectionne les papillons. Il achète ses pinceaux, la pierre à encre et l'encre de chine chez le marchand de couleurs, M. Teiko à Kyôto (de 794 à 1898 capitale du Japon). C'est à 3 h de marche de chez lui. Son pinceau se nomme "Dragon de feu".
Quel âge a-t-il ? Il semble d'un âge certain.

Yuna : en japonais signifie "Fleur d'hibiscus". Elle a 30 ans et vit à Kyôto près de la boutique de M. Teiko. Ses parents sont professeurs à l'université. Le pinceau de la jeune fille s'appelle "Plume légère".

La calligraphie : la calligraphie japonaise, ressemble à un souffle. Achevée, elle possède une forme de rythme musical.


Mon impression :

Lisez ce livre pour éprouver un moment de yoga - relaxation. Zen ! Installez-vous bien confortablement et laissez-vous aller.

Les premiers chapitres nous décrivent la vie presque monastique du maître. L'arrivée d'une nouvelle élève, Yuna, va l'égailler.
On assiste à une complicité entre deux personnages autour d'une même passion, la calligraphie, qu'ils veulent, tous les deux, maîtriser à la perfection.

Les chapitres sont très courts. L'ambiance est feutrée, l'auteur le transcrit très bien. Le style est épuré pour laisser la place au silence. De très belles phrases qui nous portent vers la méditation, l'interrogation.
Je ne sais pas si l'auteur a connu un "maître Kuro" et son style de vie. Le texte est tellement précis, on s'y croirait.
J'ai aimé en découvrir un peu plus sur cet art.

Ce livre pourra-t-il nous faire ressentir "le Zen". J'ai beaucoup de mal même en pratiquant régulièrement du yoga.
J'ai une amie qui aime la calligraphie, un livre à lui offrir.
C'est ma première lecture de cet auteur. J'ai déjà offert "Neige" à une amie.


En résumé (avis très personnel), à vous maintenant :
+ personnages attachants
+ découverte de cet art dont on connaît le nom mais pas forcément la pratique
- Rien à rajouter


💜 9/10


Titre : Zen (15 octobre 2015) [lecture numérique pour moi]
Auteur : Maxence FERMINE
Éditeur : Michel Lafon
ISBN numérique : 978-2-7499-2797-8
ISBN : 978-2-7499-2697-1
Nombre de page (papier) : 134
Prix : broché 14€95 /numérique 6€99

Ce livre vous tente, vous pouvez le trouver ICI (non sponsorisé)


Mots pour ce livre : amour, civilisation, calligraphie, délicat, dépouillé, écriture, harmonie, humilité, jardin, Japon, méditation, nature, papillon, poétique, passion, sérénité, spiritualité, zen,


phrases du livre (lecture numérique [Emplacement]) :
"Dans l’atelier de Maître Kuro, la seule musique perceptible est le silence. Véritable écrin pour l’artiste, c’est d’abord un espace de liberté et de création". (E 90 chapitre 9)
"Pour lui, le pinceau est un pendule entre ciel et terre, et l’art de la calligraphie la meilleure façon de se tenir en suspens entre le monde terrestre et celui des dieux." (E 147 chapitre 13)
"Le Zen est une voie d’authenticité et d’éveil. Un état d’esprit. Basé sur le relâchement, la concentration et la méditation. Pour y parvenir, il est nécessaire d’entretenir son corps et de cultiver son esprit. Retrouver la notion de geste naturel. Rester vrai." (E 313 chapitre 25)
"La musique la plus difficile à créer, mais certainement la plus belle, est celle du silence." (E 407 chapitre 30)
"L’encre noire est le yin, qui représente la terre. Le papier de riz est le yang, qui représente le ciel. Entre le yin et le yang se situe le pinceau, le pont qui communique entre ces deux mondes." (E 416 chapitre 31)
"Ne plus courir. Apprendre à vivre et à observer. Devenir immobile. Et contempler ce qui nous entoure. Avec un ravissement toujours plus grand. Voilà le début du zen." [E 598 chapitre 48)
"… et à ma mère (1945 - 2015), pour m'avoir appris très tôt que sans amour, tendresse et délicatesse, la vie n'était pas vraiment la vie." [E 762 remerciements]



Pour en savoir un peu plus :
L'auteur :
Maxence FERMINE est né à Albertville (1968) en Savoie.
Il vit, avec ses parents, à Grenoble et ensuite à Paris.
Il s'inscrit en faculté des lettres qu'il abandonne pour partir en Afrique. Il travaille dans un bureau d'études en Tunisie.
Il est marié. Il vit en Savoie entouré de sa femme et sa fille.
Depuis 2010, il est reporteur à "Alpes magazine"

L'éditeur Michel Lafon :


Vie quotidienne de FLaure : Zen - Maxence FERMINE




Voici comment la maison d'édition se présente :
Créées en 1980, les Éditions Michel LAFON sont une des maisons d’édition les plus importantes en France, sans avoir pour autant renoncé à leur indépendance.
Avec plus d’une centaine de titres par an, le catalogue des Éditions Michel LAFON est d’une très grande variété : documents, témoignages, littérature française et étrangère, jeunesse, BD, beaux-livres.

Distinctions :
Prix del Duca (2000) - Prix Murat en 2001pour "L'apiculteur"
Prix Europe 1 (2004) pour "Amazone"

D'autres titres écrits par cet auteur (pas complet):
"Neige" (1999)
"Le violon noir" (1999)
"L'apiculteur" (2000)
"Sagesses et malices de Confucius, le roi sans royaume" (2001) Nouvelles
"Opium" (2002)
"Billard Blues suivi de Jazz blanc et Poker" (2003)
"Amazone" (2004)
"Tango Massaï" (2005)
"Le labyrinthe du temps" (2006)
"Le Tombeau d'étoiles" (2007)
"Les carnets de guerre de Victorien Mars" (2008)
"Le papillon de Siam" (2010)
"Rhum Caraïbes" (2011)
"Noces de sel" (2012)
"La petite marchande de rêves" Trilogie (2012) (jeunesse)
"La poupée de porcelaine" (2013)
"La fée des glaces" (2013)
"Le palais des ombres" (2014)
"Le syndrome du papillon" (2016)
"Chaman" (2017)

La couverture :
Photo de la couverture (Photo éditeur) : Leigh Prather /Shutterstock


Vie quotidienne de FLaure : Zen - Maxence FERMINE


Toute en douceur, comme notre lecture.


Un des nombreux commentaires qui correspond à mon ressenti :
"Zen est de ces romans que l'on déguste, confortablement installé dans son fauteuil de lecture préféré." (Carnet de lecture)


Autres chroniques sur ce livre :






Et vous alors, qu'en avez-vous pensé ?






FLaure


Commentaires

  1. Coucou, j'aime bien ta chronique, tu en fais un très bon retour. Je dois dire que tu me tente sur cette lecture... un moment d'apaisement, pourquoi pas ;) Merci pour cette découverte :D

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Ta chronique m'avait donné envie de lire ce roman Zen !
      Bon dimanche, FLaure

      Supprimer
  3. Oh, je ne peut qu'être réceptive à Maxence Fermine que j'ai eu la chance de rencontrer au Festival du Premier Roman à Chambéry... Et de recevoir en dédicaces de nombreuses fois lorsque j'étais libraire!
    J'aime beaucoup son style, son écriture, ses thèmes. Ces livres font du bien... Et puis ne soyons pas chauvine mais il est d'ici, de la Savoie!!!
    Dine avec Sandrine

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

J'ai été obligée de remettre un antispam, je recevais des messages "anonymes" en nombre. Désolée.

Pour vous aider à publier votre message, voici la marche à suivre:
• Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
• Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire ou vous pouvez rester ANONYME
- Cocher la case "M'informer" pour recevoir un e-mail en cas d'une réponse de ma part
• Cliquez sur Publier enfin. Merci.

Le message sera publié après modération.

Les 5 articles les plus consultés depuis 7 derniers jours

Feuilletés boudin blanc ou créole

Toast au magret fumé et foie gras de canard

Gâteau à l'ananas et mascarpone