[Lecture] Ne les crois pas - Sébastian FITZEK


Vie quotidienne de FLaure : Ne les crois pas - Sébastian FITZEK

Bonjour,
Il y a très longtemps (avril 2015) que ce livre est dans ma liseuse. Je suis ravie de l'en avoir sortie. Lecture très plaisante. Suspense jusqu'au bout !




[Lecture] Ne les crois pas - Sébastian FITZEK


(Amokspiel)

Résumé :

Ils te diront que je suis morte ! Quoi qu'ils te disent … ne les crois pas !

Il était très précisément 18 h 49 lorsqu'il reçoit un appel téléphonique dans son duplex de la place de Gendarmenmarkt. Celui-ci va changer le cours de sa vie.
Sa fiancée, Leonie Gregor, essaye de lui parler mais la communication est très mauvaise. Les seules paroles qui l'interpellent, sont "Ne les crois pas". Yann May, célèbre psychologue, est inquiet. La communication s'est coupée et un policier se présente pour lui annoncer la mort de Leonie, il y a 1 heure. Il est prêt à tout pour comprendre cet énigmatique coup de téléphone.

Huit mois plus tard, nous faisons connaissance d'Ira Samin dépressive et alcoolique depuis le suicide de sa fille, Sara. Elle s'en veut d'autant plus qu'elle est experte en psycho-criminologie au sein d'une unité d'intervention lorsqu'il y a des prises d'otages et des négociations. Elle n'a pas remarqué de changement chez sa fille ainée. Katharina, sa fille cadette, ne lui parle plus.
Avant de passer à l'acte, avec son arme de service, elle veut boire un coca light goût citron. Sa journée ne se passera pas comme prévu.

Deux vies qui se croisent et que l'on va suivre pendant quelques heures. Je vais rester très évasive car je ne voudrais pas dévoiler un détail qui vous mettrai sur une bonne ou mauvaise piste. 

  • Les personnages principaux
Yann MAY : Psychologue Berlinois, 37 ans, célibataire sans enfant. Major de sa promotion, il s'installe à 30 ans dans son propre cabinet. Sa thèse portait sur les méthodes de négociation.
Leoni Gregor : 26 ans, de nationalité allemande, 1 m 72 et 56 kg., fiancée de Yann, elle habite Berlin depuis peu. Elle a grandi en Afrique du sud et a perdu ses parents lors d'un incendie d'une usine chimique. Elle avait 4 ans. Elle travaille dans un cabinet d'avocats comme secrétaire intérimaire.
Ira Samin : deux filles, Sara et Katharina. Elle a écrit une thèse sur la manipulation psychologique des masses.
Clemens Wagner : dit Diesel. Il serait un peu pyromane d'où son surnom. Rédacteur en chef à la station de radio. Il a une vieille Porsche Targa.

Et bien d'autres … comme
Kitty : Guide des heureux gagnants à la radio N°1 de Berlin
Ralf Timber : animateur radio, 22 ans
La station de radio : se trouve au 19 ième étage du Media Center
Benjamin Flummer : Le réalisateur de l'émission
Olivier Götz : policier, tireur d'élite. Plus gradé qu'Ira et a 5 ans de plus qu'elle. Ancien amant d'Ira.
Andreas Steuer : directeur de la police de Berlin
Simon von Herzberg : directeur de l'équipe de négociation
Johannes Faust : procureur général. Il a une gouvernante croate Maria. Son ex-femme se prénomme Regina. Ils ont été mariés 14 ans.

Mon impression :

Trois parties pour ce livre ainsi que le prologue qui nous fait connaître le célèbre psychologue et le drame que la police lui annonce.
Huit mois après, nous faisons la connaissance d'Ira Samin qui a connu la perte d'un enfant. Difficile de se relever.

Le livre démarre doucement par la présentation des personnages, partie importante car ils sont nombreux.
Après plus de répit, de l'action, des rebondissements à chaque chapitre (~ 100). Difficile de lâcher le livre, l'auteur sait nous donner envie de continuer. Il va à l'essentiel, sans mots inutiles. La course contre la montre est enclenchée.

Les personnages sont bien étudiés. Les émotions semblent réelles, comme si c'était du vécu.
Des descriptions réalistes nous aident à se croire soit du côté des négociateurs ou des otages.
Un petit bémol cependant, les explications embrouillées de Johannes Faust, déroutent le lecteur. Il faut se concentrer.

Sébastian sait nous manipuler et jouer avec ses personnages. On pense être sur la bonne voie et puis non, le chapitre suivant casse notre réflexion.
C'est cela un "bon" polar. Un classique, dans le genre, avec tous les ingrédients : huis clos, suspense, otage, négociateur.

J'avoue, je n'ai pas trouvé "le coupable" (mot généraliste pour ne pas vous en dévoiler plus).
C'est le premier livre que je lis de cet auteur, je ne peux donc pas comparer avec d'autres de ses écrits.

En résumé (avis très personnel), à vous maintenant :
+ J'ai aimé le personnage d'Ira, elle est attachante et j'aurai aimé la soutenir au moment du drame
+ Je comprends l'action de Yann, il doit frapper fort pour se faire entendre.

- dans les premiers chapitres, beaucoup de "merde" qui n'apporte pas grand-chose à l'histoire

Challenge 1 livre / 1 mois = février (FITZEK) /challenge 26 livres /

💜 8/10 Vous avez aimé et vous le conseillez volontiers (page-turner)

Titre : Ne les crois pas (12 novembre 2009) [lecture numérique pour moi]
Auteur : Sébastian FITZEK
Éditeur : L'Archipel
ISBN poche : 978-2-253158370 (18/5/11)
ISBN broché : 978-2-809-80230-6
ISBN Numérique : 978-2-809-80355-6
Nombre de page numérique : 333
Nombre de page (papier) : 350
Traducteur : Pascal ROZAT
Prix : broché 21 €30/numérique 6 €49 /poche 7 €10

Ce livre vous tente, vous pouvez le trouver ICI (non sponsorisé)

Merci à l'auteur Sébastian FITZEL, à L'Archipel pour cette lecture.

Lisez l'interview de l'auteur ICI (blog allemand),

Mots pour ce livre : 

Thriller, polar, suspense, disparition, action, mafia, alcool, otage, suicide, psychologie, radio, mensonge,

phrases du livre (lecture numérique [Emplacement]) :

"C'est en jouant que nous révélons qui nous sommes." Ovide (E. 203 première partie)
"Il ne s'agissait pas tant du réveil lui-même que de ce rêve qui se répétait sans cesse depuis un an." (E. 255 chapitre 1)
"Bonjour, Berlin. Il est 7 h 35. Et vous vous apprêtez à vivre votre pire cauchemar." (E. 535 chapitre 5)
"Une heure de jeu en apprend plus sûr quelqu'un que toute une année de conversation." Platon (E. 1109 deuxième partie)
"Reinhold Messner avait déclaré un jour que mourir n'était pas difficile en soi. Ce qui était dur, c'était avant, tant qu'il restait de l'espoir. Une fois que l'on avait accepté la mort, tout devenait très facile." (E. 1124 chapitre 1 deuxième partie)

Pour en savoir un peu plus :

L'auteur :

Sébastian FITZEK est né à Berlin (1971)
Il a fait des études de droit et a travaillé dans une radio et à la télévision.
Son premier roman "Thérapie" a eu un immense succès. Ses romans sont traduits en français et édités par la maison d'édition L'Archipel.

L'éditeur L'Archipel :


Vie quotidienne de FLaure : Ne les crois pas - Sébastian FITZEK

Voici comment la maison d'édition se présente :
L'Archipel est une maison d'édition française créée en 1991 par Jean-Daniel Belfond. Le groupe éditions de l'Archipel englobe quatre maisons d'éditions : les éditions Presses du Châtelet, l'Archipel, Écriture et Archi-poche. Le catalogue de la maison d'édition comporte plus de 600 titres. Elle publie une grande variété de sortes d'ouvrages comme des romans, des livres d'histoire, de politique et de fiction.

Distinctions :

Prix Transfuge du meilleur polar, lors du salon Saint-Maur en Poche 2017 (Mémoire cachée)

D'autres titres écrits par cet auteur :

"Passager 23" (2018)
"Le somnambule" (2017)
"Mémoire cachée" (2016)
"L'inciseur" (2015)
"Le chasseur de regards" (2014) T.2
"Les voleurs de regards" (2013) T.1
"Le briseur d'âmes" (2012)
"Tu ne te souviendras pas" (2010)
"Thérapie" (2008)

La couverture :


Vie de quotidienne de FLaure : Ne les crois pas - Sébastian FITZEK


Des larmes, des gouttes d'eau se mêlent sur un visage énigmatique.

Autres chroniques sur ce livre :
Salhuna (nouveau blog ICI)

Et vous alors, qu'en avez-vous pensé ?

FLaure


Commentaires

  1. Très envie de découvrir ce livre et j'ai envie envie de tenter la liseuse aussi ^^ Mais j'aime tellement les livres papiers ;-)

    Bonne soirée Flaure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à vous deux
      Cristina G, ton ami ManU B avait aussi beaucoup aimé ce livre, il y a un certain temps. J'ai une liseuse mais je lis aussi des livres brochés et avec plaisir. Bonne journée, FLaure

      Supprimer
  2. je l ajoute à ma liste "alire"
    bisous

    RépondreSupprimer
  3. hum bien envie de découvrir ce livre !!! Merci pour ce retour :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

J'ai été obligée de remettre un antispam, je recevais des messages "anonymes" en nombre. Désolée.

Pour vous aider à publier votre message, voici la marche à suivre:
• Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
• Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire ou vous pouvez rester ANONYME
- Cocher la case "M'informer" pour recevoir un e-mail en cas d'une réponse de ma part
• Cliquez sur Publier enfin. Merci.

Le message sera publié après modération.

Les 5 articles les plus consultés depuis 7 derniers jours

Confiture de prunes d'Ente

Rôti de boeuf habillé de papier d'aluminium