La guinguette à deux sous - Georges SIMENON


    Vie quotidienne de FLaure : La guinguette à deux sous - Georges SIMENON

    Bonjour,
    Plusieurs raisons pour un Georges Simenon,
    1. L'auteur est dans la liste des 23 livres à lire pour le Grand challenge Polar & Policier organisé sur BookNode.
    2. En me baladant sur les blogs, j'ai remarqué un défi littéraire sur le blog de Madame lit, ce mois-ci c'est la Belgique qui est à l'honneur.
    Voilà donc pour quoi j'ai fait ce choix de lecture. Un Maigret que je ne connaissais pas.


    La guinguette à deux sous - Georges SIMENON 



    Résumé :

    27 juin, Maigret arrive à la poterne de la santé. Il vient voir Jean Lenoir, 24 ans, chef de bande de Belleville. Il doit lui annoncer son exécution pour le lendemain.
    Le jeune homme veut soulager sa conscience avant de mourir, sans trop en dire.
    "Et brusquement, avec un flot de rancœur dans la bouche : Si seulement on allait là-bas avec tous ceux qui le méritent !"
    Il se confie au commissaire. Il a été témoin d'un crime, il y a 8 ans, avec son ami Victor Gaillard. Un homme qu'il croisait souvent à la Guinguette à deux sous, se débarrassait d'un corps en le jetant dans le canal Saint-Martin.
    À Morsang du 23 juillet au 4 août
    Madame Maigret est en Alsace, en vacances chez sa sœur. Maigret veut acheter un chapeau melon avant de la rejoindre.
    Un client est présent pour acheter un vieux chapeau pour faire une fête-farce "la noce villageoise". Le policier décide de suivre ce monsieur qui l'intrigue.
    Le voilà sur la route de Corbeil. La voiture s'arrête devant "Mon loisir" villa en bord de seine entre Morsang et Seine-Port.
    Madame Maigret n'est pas prête de voir son époux, le roman policier commence. Deux enquêtes vont bien occuper, pendant ce mois d'été, le commissaire. 
    • Les personnages principaux
    James : 30 ans, employé dans une banque anglaise. Sa femme se prénomme Marthe. Il se prend d'amitié pour le commissaire et ils se retrouvent souvent à la taverne royale. Le commissaire se met au Pernod (en bon belge, il serait plutôt bière) avec son acolyte. Il décide que Maigret sera le notaire pour "la noce".
    Jean Lenoir : 24 ans, cheveux bruns, yeux marron, fines moustaches. Exécuté le 28 juin. Il est délinquant depuis l'âge de 15 ans.
    Victor Gaillard : ami, pour les mauvais coups, avec Jean Lenoir. Il a 25 ans. Il n'a plus qu'un sel poumon.
    "Dernière adresse ? Sanatorium municipal de Gien"
    Marcel Basso : 35 ans, marié, un fils de 10 ans, Pierrot. Il a repris l'affaire familiale : Importateur de charbons. Le père de Mme Basso est professeur dans un lycée à Nancy. Elle est normalienne.
    Marcel Feinstein : 50 ans, marié depuis 8 ans à Mme Mado Feinstein. Il est chemisier mais les affaires ne sont pas prospères.
    Mado Feinstein : 30 ans, épouse de Marcel, maîtresse de Marcel Basso après plusieurs autres amants.
    Jacob Éphraïm Lévy, dit Ulrich : brocanteur, usurier, originaire de Haute-Silésie. Mort à l'âge de 62 ans, il y a 6 (ou 8) ans.
    Jules Maigret : commissaire. Il prend une chambre à l'auberge "au vieux garçon".

    Vie quotidienne de FLaure : La guinguette à deux sous - Georges SIMENON
    Auberge "au vieux garçon"

    Tous les Parisiens conviés à la fête-farce logent ici sauf ceux, comme les Basso, qui ont une villa dans le coin. Ce sont presque tous des notables comme le médecin, Docteur Mertens, 30 ans, qui est heureux de montrer sa nouvelle voiture, un chemisier, un entrepreneur, un employé de banque, des commerçants. Ils n'ont que leur dimanche pour troquer leur costume contre un costume de toile à voile, chaussés de sabot ou même pieds nus.

    Mon impression :

    Georges Simenon a écrit ce roman en octobre 1931 dans une villa d'Ouistreham (calvados). La publication a eu lieu en décembre 1931.
    Le romancier connaît bien les lieux qu'il décrit sur les bords de seine, il y séjourne régulièrement à bord de son cotre fécampois "L'ostrogoth". Beaucoup de ses romans s'y déroulent.
    Que l'on regarde les épisodes "Maigret" ou que l'on lise ses romans, on retrouve l'ambiance bon enfant, un commissaire qui prend son temps mais qui analyse les moindres détails. Les personnages sont presque tous lâches.
    Il est intéressant de remarquer l'écriture un peu désuète et les multiples béatilles qui nous transportent en 1931. La peine de mort n'était pas abolie. En revanche les expertises des pneus de la voiture sont déjà assez poussées.
    "A deux heures, on téléphona au maire de la Ferté-Alais pour lui demander si, dans sa ville, une entreprise quelconque employait en ce moment du ciment Portland …"
    Un roman sympa, classique, sans agressivité. Un peu lent, mais nous sommes en été et il fait chaud.
    Peu de chose à voir avec les policiers d'aujourd'hui que certaines personnes n'osent pas lire de peur de mal dormir.
    Rien de spectaculaire dans l'énigme et la chute est presque banale. Lire ce livre pour l'ambiance et les détails révolus.
    En résumé (avis très personnel), à vous maintenant :
    + L'ambiance, la non-agressivité de l'écriture
    + Le plaisir de se plonger dans un vieux livre (édition 1991)
    + L'auteur décrit chaque détail, on se croirait au bord de seine avec tous les personnages
    - Pas beaucoup d'action, un peu lent. On n'a plus l'habitude.

    Challenge polar et policier BOOKNODE /challenge 26 livres /Défi littéraire 2018 : Madame lit des livres du monde, la Belgique ce mois-ci

    Vie quotidienne de FLaure : La guinguette à deux sous - Georges SIMENON

    💜 8/10 Vous avez aimé et vous le conseillez volontiers

    Titre : La guinguette à deux sous (décembre 1931 Éditeur A. Fayard) Tome 11
    Auteur : Georges SIMENON
    Éditeur : Pocket
    Collection : Presses-Pocket (1 septembre 1989)
    ISBN :  978-2266025263
    Nombre de page (papier) : 183
    Prix : broché 5 € 00 /numérique 7 € 99 (22/11/2012)

    Ce livre vous tente, vous pouvez le trouver ICI (non sponsorisé)

    Mots pour ce livre : 

    crime, mystère, détective, infidélité, guillotine, commissaire Maigret, enquête, meurtre, assassin, énigme, suspense, argent, amour, jalousie,

    phrases du livre :

    "Qu'est-ce qui provoqua le tour de clef ? Maigret eût été bien en peine de le dire. Peut-être la mollesse du soir, la petite maison blanche avec ses deux fenêtres lumineuses et le contraste avec cette invasion carnavalesque ?" (P. 27)
    "C'est cela ! grommela-t-il. La guinguette à deux sous ! Une allusion à la pauvreté du lieu, ou encore aux deux sous qu'il fallait mettre dans le piano pour avoir de la musique." (P. 28)
    "Et Maigret serrait avec force entre ses dents le tuyau de sa pipe." (P. 100)
    "Tout ça par un beau dimanche avec des canoës sur la seine ! " (P. 111)
    "L'engrenage est en mouvement. Chaque pas, chaque démarche apporte une révélation nouvelle et presque toujours le rythme s'accélère pour finir par une révélation brutale." (P. 127)
    "Même pas le noir ! Non ! Un désespoir sans phrases, sans ricanements, sans contorsions. Un désespoir au Pernod, sans même accompagnement d'ivresse." (P. 181)

    Pour en savoir un peu plus :

    L'auteur :

    Georges Joseph Christian SIMENON est né à Liège (1903) et mort à Lausanne (1989). Il est de nationalité Belge. Il se marie en 1923, divorcé pour se marier à nouveau avec Denyse Quinet (canadienne). Ils auront 3 enfants.
    Il débute dans le journalisme. Sous différents pseudonymes, il publie des romans populaires. Un auteur prolifique qui rédige roman sur roman (192), des nouvelles (158), des articles …
    En 1931 (le livre que je présente est de cette année-là), il crée le personnage de Maigret.
    Si vous voulez en apprendre un peu plus, allez ICI

    L'éditeur Pocket :


    Vie quotidienne de FLaure : La guinguette à deux sous - Georges SIMENON

    Voici comment la maison d'édition se présente :
    Créé en 1962 sous le nom de Presses Pocket, Pocket est un éditeur généraliste de livres au format de poche, c'est-à-dire un éditeur dont les collections couvrent tous les genres de la fiction et de la non-fiction. Pocket est depuis plusieurs années l'un des premiers éditeurs de poche en France. Sa croissance régulière repose sur un travail éditorial permanent, visant à offrir aux lecteurs une diversité d'auteurs, de titres et de genres toujours en phase avec leurs attentes.

    Distinctions :

    Choisi comme un des Cent Wallons du siècle, par l'Institut Jules Destrée, (1995)
    Élu membre de l'académie royale de Belgique (1952)

    D'autres titres écrits par cet auteur :

    Regardez ICI, un site consacré à Simenon et ses oeuvres.

    Télévision :

    "Jusqu'à l'enfer" réalisation Denis MALLEVAL (2009), adaptation Jacques SANTAMARIA d'après "La mort de Belle" avec entre autres Delphine ROLLIN (Christine Andrieu), Bruno SOLO (Simon Andrieu), Jean-Louis FOULQUIER (Dr Paul Jussieux)
    "La croqueuse de diamants" réalisation André CHANDELLE (2000) d'après "Le charretier de le Providence" (1931) avec entre autres Bruno CREMER (Commissaire Maigret), Anne BELLEC (Madame Maigret)
    "La guinguette à deux sous" de René LUCOT (1975), adaptation et dialogues : Jacques REMY et Claude BARMA avec entre autres Jean RICHARD (Maigret)

    Cinéma (Quelques titres) :

    "La Californie" réalisation, adaptation, dialogues Jacques FIESCHI (2006) d'après "Chemin sans issue" (1938) avec entre autres Nathalie BAYE (Maguy), Roschdy ZEM (Mirko), Ludivine SAGNIER (Hélène)
    "Feux rouges" réalisation Cédric KAHN, adaptation Laurence FERREIRA BARBOSA, Gilles MARCHAND, Cédric KAHN (2004) d'après "Feux rouges" (1953) avec entre autres Jean-Pierre DARROUSSIN (Antoine), Carole BOUQUET (Hélène)
    "L'Aîné des Ferchaux" réalisation, adaptation, dialogues de Jean-Pierre MELVILLE (1963) d'après "L'ainé des Ferchaux" (1945) avec entre autres Jean-Paul BELMONDO (Michel Maudet), Charles VANEL (Dieudonné Ferchaux)
    "La veuve Couderc" réalisation de Pierre GRANIER-DEFERRE, adaptation Pierre GRANIER-DEFERRE et Pascal JARDIN, dialogues Pascal JARDIN d'après "La veuve Couderc" (1942) avec entre autres Simone SIGNORET (la veuve Couderc), Alain DELON (Jean Lavigne)

    La couverture :

    Différentes couvertures pour ce livre. Au bord de cette rivière, la guinguette à deux sous ou une autre, il y en avait beaucoup en 1931.

    Vie quotidienne de FLaure : La guinguette à deux sous - Georges SIMENON


    Autre chronique sur ce livre :

    Et vous alors, qu'en avez-vous pensé ?

    FLaure

Commentaires

  1. les seul livre que je lis, c'est des livres sur l’Égypte ou des livres de cuisine!!
    voila un petit moment que je ne lis plus, c'est bien dommage, l'ordinateur ma tuer !! lol !!
    excellente journée!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

J'ai été obligée de remettre un antispam, je recevais des messages "anonymes" en nombre. Désolée.

Pour vous aider à publier votre message, voici la marche à suivre:
• Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
• Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire ou vous pouvez rester ANONYME
- Cocher la case "M'informer" pour recevoir un e-mail en cas d'une réponse de ma part
• Cliquez sur Publier enfin. Merci.

Le message sera publié après modération.

Les 5 articles les plus consultés depuis 7 derniers jours