La fille du roi des marais - Karen DIONNE


Vie quotidienne de FLaure : La fille du roi des marais - Karen DIONNE

Bonjour,
Je ne prends pas les transports en commun, mes plages "lecture" sont rares. Il faut que j'y consacre du temps dans la journée. Pour ce livre, j'ai largement débordé sur la durée impartie à ce passe-temps. C'est un très bon signe.


La fille du roi des marais - Karen DIONNE

(The marsh king's daughter)


Résumé :

Helena Pelletier est heureuse. Elle est entourée de son mari, Stephen, et deux adorables petites filles Iris et Sou.
Elle fabrique des confitures et des gelées et les vend dans des magasins ou en ligne.
L'originalité, ce sont les mélanges de fruits sauvages et ses étiquettes, une quenouille.
Vie quotidienne de FLaure : La fille du roi des marais - Karen DIONNE
(Quenouille/jonc)

Et le monde sauvage, qui se trouve dans le marais du Michigan, elle connaît bien. Elle y a été prisonnière pendant 12 ans, avec sa mère, sous la coupe de son père.
Cette vie, elle l'a effacée de sa mémoire et a changé de nom. Personne ne connaît son secret, même pas son mari. Mais, le passé la rattrape. Son père s'évade d'une prison proche de son domicile. La chasse à l'homme ne peut être menée que par elle "La fille du roi des marais".
"J'ai compris que la seule personne qui puisse retrouver mon père et le ramener en prison, c'est moi."
Une revanche sur l'homme pour lui prouver que les leçons ont été bien retenues.

  • Les personnages principaux
Helena (prononcé "i-lei-nou") Holbrook - Eriksson - Pelletier : 12 ans lorsqu'elle s'enfuit du marais. Elle a perdu sa mère il y a 2 ans, elle avait 41 ans. Son mukwa, son animal totem, est l'ours. Elle se nommait "Helga la téméraire" lorsqu'elle jouait aux Vikings qu'elle a découverts dans les revues. Son papa la prénomme Bangii-Agawaateyaa, Petite Ombre.
Stephen Pelletier : Photographe, il possède un Cherokee. Il a rencontré sa femme, il y a 7 ans, à la fête de la myrtille de Paradise. Helena avait 21 ans. Ils sont mariés depuis 6 ans.

Iris Pelletier : 5 ans, cheveux bruns et yeux marron comme son papa et sa maman. Son doudou, un ours en peluche, se prénomme Monsieur Violet. Iris est l'eau.
Sou Pelletier : 3 ans, fille cadette de Stephen et Helena, cheveux blonds comme sa grand-mère. Sou est le feu.
"Comment deux êtres issus des mêmes parents peuvent-ils être aussi différents ?"

Jacob Holbrook : Père d'Helena, le roi du marais, chassé de chez ses parents. Il était fils unique et battu.
Il a été bûcheron, est rentré dans l'armée. Il avait 35 ans lorsqu'il s'est isolé dans le marais, 50 ans lorsque Helena a fui. Il a 52 ans lorsqu'il est arrêté et condamné à 13 ans de prison. En novembre, il aura 66 ans.
La maman d'Helena : a 28 ans lorsqu'elle s'échappe du marais. Elle avait 15 ans lorsqu'elle y est entrée. Deux ans après, Helena naissait. Helena ne lui prête pas beaucoup d'attention, mais Jacob non plus.
Sa famille (Monsieur et Madame HARJU) habite Newberry. Elle est réapparue chez ses parents 14 ans, 7 mois et 20 jours après sa disparation.
Rambo 1 et 2 : chiens qui accompagnent la vie d'Helena. Ce sont des "Plott hound", noir et marron avec des oreilles tombantes.
Parents de Jacob : Le père est un Ojibwé (la plus grande nation amérindienne en Amérique du nord) et la mère une finlandaise du nord de la péninsule supérieure. Ils habitent au bord du lac Nawakwa, près du grand marais. Lorsqu'ils se sont mariés, ils avaient environ 30 ans. Ils avaient 35 ans, lorsque Jacob est né.
Parents de Stephen : habitent Green bay
Et bien d'autres … comme
John Laukkanen : Il se perd dans le marais. La mère d'Helena était en classe avec son frère cadet.
Le marais : l'îlot où se trouve la cabane appartient au bassin versant du Tahquamenon, une zone humide de 300 km2.

Mon impression :

Helena (la narratrice) est née et a été retenue, par son père et avec sa mère, dans une ferme, squattée, délabrée au milieu des marais dans la péninsule Supérieure du Michigan. Elle vit dans l'insouciance d'une enfant ne se doutant pas du drame qui s'est joué et se joue encore.
Son père est un homme qu'elle aime, respecte, elle est même en adoration. Il l'a bien façonnée, elle lui ressemble. Sa vie de sauvageonne lui convient très bien.
"Le Jacob Holbrook que je connaissais était un homme ingénieux, drôle, patient et gentil."
Elle a appris à lire et à connaître le monde grâce aux revues "National Geographic" laissées par les anciens propriétaires.

Le livre est une alternance du passé et du présent.
Les chapitres "La cabane" sont introduits par un extrait de "La fille du roi de la vase" d'Hans Christian Andersen (1805 - 1875). Ils sont consacrés à sa vie dans le marais.
Le titre est inspiré par ce conte.
L'auteure, par son écriture détaillée et un vocabulaire sobre, nous met dans l'ambiance d'une vie rude, hostile, sans confort. On découvre la survie, les rencontres animales, la chasse, la pêche. Il y a aussi la culture et les croyances Ojibwe du papa.
Pas que cela dans ce roman, les sentiments sont aussi bien dépeints que la nature. C'est un thriller psychologique. L'évolution des sentiments d'Helena est intéressante à voir se transformer. La maman, soumise, est le personnage le moins développé mais on comprend pourquoi.
Maintenant adulte avec des enfants, Helena essaye de s'adapter à la civilisation moderne, en vivant dans le mensonge pour oublier et ne pas être "la fille du marais".

En lisant ce livre, on ne peut pas s'empêcher de penser à ces enfants ou même adolescents retrouvés après plusieurs années de séquestration. Helena n'a pas vécu les 12 ans de sa vie comme une séquestration.
"Mais j'aimais vraiment la vie dans le marais et j'ai été emplie de chagrin quand tout s'est écroulé."

Un livre qui nous touche, nous perturbe, nous captive.

En résumé (avis très personnel), à vous maintenant :
+ Les mots qui me viennent après ma lecture : émouvant, addictif et haletant, quelquefois insoutenable.
+ Pas de temps mort ressenti. Certaines personnes ont trouvé la traque un peu longue, pas moi. Cela ressemble au jeu du chat et de la souris … en plus violent.
- Quelques incohérences (à mon avis) lors de la vie de la famille dans le marais. Pendant 12 ans, sauf une fois, ils ne sont jamais allés "en ville". Comment pouvaient-ils avoir de la nourriture en boîte, de l'essence … ? Les anciens propriétaires avaient beaucoup de stock … sans doute périmé ?
- Dans le chapitre 24, j'ai sauté au-dessus de la lecture du conte.
- Calypso et Cousteau ne m'ont rien apporté mais à Helena, oui.

Vie quotidienne de FLaure : La fille du roi des marais - Karen DIONNE
La péninsule Supérieure du Michigan

💜
8/10 Vous avez aimé et vous le conseillez volontiers (haletant)

Titre : La fille du roi des marais (7 mars 2018) [lecture numérique pour moi]
Auteure : Karen DIONNE
Éditeur : JC Lattès /Thriller
Collection : Thrillers
ISBN numérique : 978-2-7096-5878-2
ISBN :  978-2-7096-5921-2
Nombre de page numérique : 248
Nombre de page (papier) : 298
Traducteur : Dominique DEFERT
Prix : broché 20 € 90/numérique 14 € 99

Ce livre vous tente, vous pouvez le trouver ICI (non sponsorisé)

Merci à l'auteure, Karen DIONNE à JC Lattès et NetGalley pour cette proposition de lecture.
Le site de l'auteure ICI

Mots pour ce livre :

Père, mère, passé, nature, traque, prison, présent, enfance, famille, sauvage, viol, enlèvement, marais, séquestration, manipulation, horreur,

phrases du livre (lecture numérique [Emplacement]) :

"Civilisé. Quel mot absurde pour décrire ce nouveau territoire dans lequel je me suis retrouvée à 12 ans. Pour moi je n'y ai vu que guerres, pollutions, avidité et concupiscence, crimes, famines, haines raciales, violences ethniques. Et ce n'est que le début de la liste." (Chapitre 2 E. 313)
"Les journaux ont appelé mon père le Roi des marais, en allusion à l'ogre du conte." (Chapitre 5 E. 665)
"On ne mesure son malheur que si on a connu mieux." (Chapitre 8 E. 1257)
"Quand le dernier arbre sera mort, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson pêché, l'homme blanc enfin s'apercevra qu'il ne peut pas manger son argent." de Sitting Bull (Chapitre 19 E. 3194) [Phrase déjà rencontrée dans "Chaman"]
"Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants." (Chapitre 19 E. 3196) [Maximes indiennes très célèbres]
"Discours typique du pervers narcissique, Quoi qu'il se passe, c'est toujours la faute des autres." (Chapitre 23 E. 3845)
"Mon père est peut-être la cause de mon existence, mais ma mère en est la raison. Celle qui me permet de vivre aujourd'hui." (Chapitre 28 E. 4710)

Pour en savoir un peu plus :

L'auteure :

Karen Dionne (1953) est née à Akron (Ohio) aux États-Unis. Lorsqu'elle a 8 ans ses parents déménagent dans la région de Détroit. Elle fait ses études à l'université du Michigan et est diplômée de Grosse Pointe North High School en 1971.
Le livre, que je vous présente, a un grand succès à travers le monde. Il est traduit dans 25 langues.
L'auteure connaît la vie qu'elle a donnée à ses personnages. Elle a vécu avec son mari et sa fille, pendant plusieurs années, près des grands lacs du Michigan dans les grands marais du nord du Michigan.
«Dans les années soixante-dix, mon mari et moi avons déménagé dans la péninsule Supérieure du Michigan avec notre fille. Nous vivions dans une tente, avant de construire une petite cabane. Nous buvions l'eau d'un ruisseau des environs, nous nous nourrissions de produits sauvages… J'ai pu transmettre à Helena, mon héroïne, mon amour pour les lieux sauvages et ma connaissance de la nature.»

L'éditeur JC Lattès /Thriller :

Voici comment la maison d'édition se présente :

Vie quotidienne de FLaure : La fille du roi des marais - Karen DIONNE

Maison d’édition créée en 1968, les éditions JC Lattès sont aujourd’hui dotées d’un catalogue de plus de 1 000 titres de fiction et de non-fiction, aussi bien français qu'étrangers.
Au fil des ans, la maison a vu fleurir des auteurs français comme Delphine de Vigan, Grégoire Delacourt, Serge Bramly, Maryse Condé, Jean-François Parot, Frédéric Lenormand, mais aussi James Patterson, Dan Brown, E.L. James, Ake Edwardson pour les étrangers.

Distinctions :

Prix Crimson Scribe (2017) par le magazine Suspense (La fille du roi des marais)

D'autres titres écrits par cet auteur :

"Freezing Point" (2008)
"Cailling the shots" (2010) [nouvelles]
"Boiling Point" (2011)
"La fille du roi des marais" (2017)

Cinéma :

Le réalisateur norvégien Morten Tyldum ("Imitation Game", "Passengers", "Headhunters", …) mettra en scène l'adaptation cinéma du roman et la comédienne suédoise, Alicia Vikander ("Une vie entre deux océans", "Mémoires de jeunesse", "Ex Machina", …) tiendra le rôle d'Helena.

La couverture :

Photo de la couverture (Photo éditeur) : Le petit atelier /Reto Puppeti - Trevillion Images
Vie quotidienne de FLaure : La fille du roi des marais - Karen DIONNE
Une cabane abandonnée bien cachée dans le marais, Helena y a passé 12 ans de sa vie

Un des nombreux commentaires qui correspond à mon ressenti :

« Helena est un personnage à la psychologie absolument énorme ! C'est toute la force de ce roman. Elle m'a stupéfiée, troublée, captivée… On ne peut qu'halluciner ! » Ydamelc

Autres chroniques sur ce livre :
Delcyfaro 💜 10/10
Hamisoitil 💜 10/10

Et vous alors, qu'en avez-vous pensé ?

FLaure


Commentaires

  1. J'ai beaucoup apprécié cette lecture pour ma part. C'est une excellente découverte tant sur le plan de l'intrigue au niveau de la psychologie des personnages. Au niveau des incohérences que tu relève, tu me mets le doute mais il me semble qu'il arrivait fréquemment au père de s'absenter de la cabane. On peut supposer qu'il allait récupérer ce qui leur manquait.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu pas mal de bonnes chroniques au sujet de ce livre, ton ressenti me confirme que je vais sans doute lire ce livre dès que l'occasion se présentera. Il semble vraiment très intéressant. Je pense toutefois que je lirai le conte duquel il est inspiré avant.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

J'ai été obligée de remettre un antispam, je recevais des messages "anonymes" en nombre. Désolée.

Pour vous aider à publier votre message, voici la marche à suivre:
• Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
• Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire ou vous pouvez rester ANONYME
- Cocher la case "M'informer" pour recevoir un e-mail en cas d'une réponse de ma part
• Cliquez sur Publier enfin. Merci.

Le message sera publié après modération.

Les 5 articles les plus consultés depuis 7 derniers jours

Côtes De Porc Marinées A La Plancha

Cuisses de canard en cocotte

Flan des gourmands

Plancha d'aiguillettes de canard et courgettes