Premières lignes #1 - 2020


Vie quotidienne de FLaure : Premières lignes #1 - 2020

Premières lignes #1 - 2020


Rendez-vous pour vous donner envie de découvrir ma lecture du moment
Les premières phrases … avant de lire ma chronique dans quelques temps.

Vie quotidienne de FLaure : Premières lignes #1 - 2020 
Mathis 
20 septembre 2019 
Les arbres commencent à perdre leurs feuilles, jaunies par l’automne qui s’installe avec un mois d’avance. Il n’arrive pas si tôt d’habitude, plutôt fin octobre. Mais rien ne peut gâcher mon bonheur aujourd’hui. Je souris en écartant du pied un petit tas de cette verdure flétrie. La nature a deviné qu’Anna en avait plus besoin qu’elle alors, elle a sacrifié quelques degrés pour lui transmettre sa chaleur. Pour qu’elle puisse renaître. Et se remettre.
De ses nombreuses blessures, de son cœur brisé par la mort de Nicolas. Nico, mon salaud, tu te souviens du jour où tu m’as balancé dans le tas de feuilles mortes avec Martin ? Je souris à ce souvenir qui nous avait valu quatre heures de colle. Quatre heures à ramasser les feuilles mortes dans la vaste cour du bahut.
Aujourd’hui, je me contente de les pousser sur le bord du trottoir, pour m’occuper l’esprit en attendant Bruno ; je lui ai promis de ne pas y entrer sans lui. Alors, j’attends sagement, impatiemment, sur le parking devant l’hôpital. Et je défie le bâtiment du regard. Je le nargue de ma joie de pouvoir le faire debout, bien campé sur mes deux jambes.
De l’accident, je ne garde le souvenir que des quelques secondes qui ont précédé l’impact. Du bruit atroce de la tôle froissée, fracassée par la cabine avant du camion qui a heurté ma voiture. Et des quelques minutes qui ont suivi. Du silence de Nico, qui ne pouvait plus répondre puisqu’il gisait, mort, au bord de la route. Et des murmures presque inaudibles d’Anna, de ses râles qui, bien qu’insupportables puisqu’ils m’indiquaient sa souffrance, m’assuraient qu’elle était toujours en vie. Je ne me souviens pas de ma douleur. Je me rappelle que ...

Comment se reconstruire après un accident de voiture ? Anna, Mathis et les autres vont peut-être nous prouver que c'est possible.

Titre : À la lueur de nos pas accordés (3 décembre 2019)
Auteur : Georgina TUNA SORIN
Éditeur : Librinova
Nombre de pages (papier) : 249

Ce rendez-vous hebdomadaire a été créé par Ma Lecturothèque.
Il s’agit de présenter chaque semaine l’incipit (premières phrases) d’un roman. Il vous permet de découvrir en quelques lignes un style, un langage, un univers, une atmosphère.

À bientôt

FLaure

Commentaires

Les 3 articles les plus consultés pendant ces 7 derniers jours

Sine qua nonne - Pierre GUINOT-DELERY

Gâteau à l'ananas et mascarpone