Sine qua nonne - Pierre GUINOT-DELERY


Vie quotidienne de FLaure : Sine qua nonne - Pierre GUINOT-DELERY

Bonjour,
Un auteur qui vous propose son livre, vous êtes enchantée et vous ne refusez pas. Surtout que cet auteur n'est pas à son coup d'essai, il a déjà publié 8 livres depuis 1990 (essais, nouvelles, récits, romans) et ce dernier, un polar. Son livre "Le crépuscule d'un ange" (2001) a été repris en collection "J'ai Lu" en 2003 (n° 6785).

Sine qua nonne - Pierre GUINOT-DELERY


Résumé (perso) :

Nous sommes dans une ville paisible du sud-ouest de la France : Peyrenac, chef-lieu des causses Orientales. On y vit agréablement grâce au tourisme, à une industrie familiale (les LESTAING) de conserverie "La cuisine de Léontine" qui est implantée depuis plusieurs générations, le club de foot qui va peut-être accéder à la division 1 grâce à son entraîneur, Frédéric SOUMIER.
Mais, dans la soirée du 7 octobre, tout bascule. Une succession d'incidents graves même très graves met en émoi, la population, les politiques et la famille LESTAING.
Le commissaire BELONSKI, légèrement dépressif,
Il en est là, englué dans ses pensées plus déprimantes les unes que les autres ...
va essayer de tempérer, lui qui se croyait tranquille après sa "mise au placard" dans cette ville de province.
Enterrement de première classe, oui.
Yann BELONSKI, le journaliste Jérôme LANTIAC ainsi que la capitaine Saïda MEJJAD vont essayer de comprendre cet imbroglio d'affaires qui semblent indépendantes les unes des autres.
Je ne vous apprendrai rien si je vous dis que je me retrouve avec sur les bras plusieurs affaires en apparence totalement distinctes les unes des autres, ...
Mais pas facile lorsque des personnages essayent de freiner l'enquête. Les morts ne parlent pas et les blessés ne peuvent pas être interrogés vue leur état.
Que cache ce climat imprévisible dans ce cadre tranquille ?

Mon impression :

Deux semaines d'enfer pour le lecteur et les enquêteurs !
L'affaire (on peut dire les affaires) commence le 7 octobre à 22 h 15 et les conclusions sont révélées le 20 octobre.
Comme souvent dans les polars ou thrillers, nous sommes obligés de rester flou pour ne rien dévoiler à certains fins limiers qui se servent du moindre détail.
L'auteur a su très bien décrire l'hypocrisie des hommes (politiques entre autres). Tout le monde tire la couverture à soi en écrasant celui qui est sur son chemin. Les malversations, la corruption ont aussi leur place. L'environnement, l'économie d'une région grâce à la seule entreprise existante, sont en plein dans l'actualité. Il y a aussi le "rat-trompette" ou le desman des Pyrénées qui empêche certains projets.
Pour la partie déroulement de l'enquête, il faut attendre la page 117 (le 12 octobre) et l'arrivée du capitaine de police Saïda MEJJAD. Auparavant l'auteur nous installe dans l'ambiance de la petite ville avec les nombreux incidents qui s'y passent. Il est agréable de percevoir la connivence entre LANTIAC, MEJJAD et BELONSKI.
Les deux hommes goûtent en silence cette preuve supplémentaire de confiance réciproque.
On ne peut pas dire que ce roman soit un thriller classique, c'est plutôt un thriller conspirationniste. L'enquête n'est pas forcément mise en avant et approfondie. C'est l'ambiance et les événements dans leur globalité qui sont traités. J'aurais aimé connaître un peu plus certains personnages surtout les gentils.
Dans certains livres, je trouve qu'il manque du développement. Ici les détails sont nombreux. Quelquefois un peu trop même. L'écrivain aime nous présenter les protagonistes, leurs psychologies et les relations qu'ils entretiennent entre eux. Les circonstances qui ont conduit à ces quinze jours fous.
Chapeau, Pierre GUINOT-DELERY, sans doute pas facile d'écrire ce genre de roman déjà à cause des nombreux (un peu trop) acteurs.
Une nonne, qui a l'honneur de donner le titre au livre, joue un rôle dans cet écrit. Je vous laisse le découvrir.

En résumé (avis très personnel), à vous maintenant :
+ Bien écrit. On sent que l'auteur n'est pas à son premier livre.
+ Certaines répliques sont pleines d'humour.
- Trop de personnages (plus de 20), on s'y perd. Je me suis fait une petite liste.
- Beaucoup d'affaires dans l'affaire.
- L'intrigue met du temps à s'installer.

💜 6+/10 J'ai bien aimé. La lecture n'est pas facile à cause des nombreux détails à ne pas négliger et les multiples personnages.

Titre : Sine qua nonne (15 juillet 2019)
Auteur : Pierre GUINOT-DELERY
Éditeur : Librinova
ISBN numérique : 9791026235811
ISBN : 9791026237310
Nombre de page numérique : 423
Nombre de pages (papier) : 360
Prix : broché 16 € 90 /numérique 2 € 99
Ce livre vous tente, vous pouvez le trouver ICI ou ICI (non sponsorisé)
Merci à l'auteur, Pierre GUINOT-DELERY pour cette proposition de lecture
à Librinova, la maison d'édition et le site SimPlementPro.

Mots pour ce livre : 

Drame, violence, entreprise, grève, police, journaliste, assassinat, football, crime, conserverie, suspense

Phrases du livre :

Il boit lentement le breuvage noirâtre accompagné d'une biscotte recouverte de confiture à la fraise qui, sans crier gare, s'éparpille sous la table. P. 15
Le policier s'apprête à ouvrir la porte avant de se raviser : Voilà que je me mets à faire du Colombo, moi .... P. 55
Il y a deux bonnes raisons de connaître PEYRENAC. Pour certains, amateurs de produits du terroir, ... la marque "La cuisine de Léontine" constitue une référence ... Pour d'autres, ..., c'est l'équipe de foot locale ... quasiment aux portes de la Ligue 1. P. 144
Toutes ces histoires autour du club, ça finit quand même par faire une drôle de salade. Pas très fraîche, d'ailleurs. Pour rester dans la métaphore du saladier, il faut s'intéresser à la sauce dans laquelle elle baigne. P. 162

Pour en savoir un peu plus :

L'éditeur Librinova :

Vie quotidienne de FLaure : Sine qua nonne - Pierre GUINOT-DELERY

La couverture :

Vie quotidienne de FLaure : Sine qua nonne - Pierre GUINOT-DELERY

Autres chroniques sur ce livre :

Et vous ?

Comme la vie des livres n'a pas de limite, je vous rappelle les chroniques faites il y a ... un certain temps. Vous avez lu ce (ou ces) livres ? Qu'en avez-vous pensé ?

FLaure

Commentaires

Anonyme a dit…
Oh !! je me suis régalée, j ai passé deux nuitées avec Pierre Guinot Delèry
J'adore tout d abord le papier du livre. Sa folle dingue histoire dans ce petit village de Peyrenac .. Ce rythme, tout arrive en même temps. On se sent un peu stressé et on ne réussit pas à poser le livre. Bien sûr il y a des meurtres, beaucoup trop de personnages à mon gout, on s y perd un peu ... Mais ce fut un bon moment de lecture, malgré les drames ! Cela en dit long aussi sur le monde des affaires et la politique .

Les 5 articles les plus consultés pendant ces 7 derniers jours

Baguette parisienne croustillante

Gâteau à l'ananas et mascarpone

Rôti de porc au four en sachet cuisson

Clafoutis amandine à la rhubarbe et groseilles