[Lecture] Le voyage d'Antonin - Henri LACOMBE

Vie quotidienne de FLaure : [Lecture] Le voyage d'Antonin - Henri LACOMBE


Bonjour,
Henri Lacombe, auteur que je ne connaissais pas, m'a gentiment proposé de m'offrir son livre pour me permettre de faire une chronique libre.
C'est une proposition qui ne se refuse pas malgré ma petite hésitation devant le nombre de pages. Il m'a rassurée, les caractères sont assez gros pour permettre une lecture facile.






[Lecture] Le voyage d'Antonin - Henri LACOMBE





Résumé :

1996
Madeleine élève Antonin, son petit-fils. Sa maman, Antoinette, est décédée peu de temps après sa naissance. Dans la maison modeste dans le village de Saint Mandays, il y a aussi Mireille la tante d'Antonin.
Le gamin va à l'école et se prend d'amitié pour une petite immigrée hongroise, Héléna. Ils ont 12 ans. Ils passeront leur adolescence ensemble chez Madeleine.

2017
Madeleine a 64 ans.
La vie n'est pas toujours rose, Héléna part faire des études à Clermont-Ferrand et Antonin doit quitter la maison de son enfance.
Son projet, faire, comme les compagnons du devoir, un voyage initiatique, en Auvergne, à pied, pour se perfectionner dans son métier de menuisier. Il a fait son apprentissage chez Hercule Dimanche, un ami et voisin de sa grand-mère.
Dans son for intérieur, il a un autre objectif. Retrouver son père dont il ne sait presque rien. Madeleine n'en a jamais rien dit.

Après avoir suivi l'enfance simple d'Antonin, on part sur les routes faire ce beau et rude périple avec lui. Nous ferons de belles rencontres.

Maintenant, à vous de découvrir la vie d'Antonin !


  • Les personnages principaux
Madeleine, Honorine, Baptista Laborde épouse Legrand (8/2/1953) mère d'Antoinette (morte à 20 ans en 1998) et Mireille (orpheline de père à l'âge de 2 ans). Elle est la grand-mère d'Antonin et veuve d'Antoine. Elle travaille à Royat comme vendeuse en prêt à porter chez Lucienne, sa patronne. Elle a 44 ans et va tous les jours à son travail en vélo.
Hercule Dimanche est menuisier. Il a été le témoin au mariage d'Antoine et Madeleine, il est aussi le parrain d'Antoinette. Il devient le maître d'apprentissage d'Antonin.

Antonin solitaire, il a toujours un livre avec lui. Il aime sculpter le bois et voudrait devenir ébéniste. C'est le personnage principal de ce roman.

Héléna Sapritchkaya est née à Sopron (presque à la frontière avec l'Autriche) en Hongrie. Son père est décédé et sa maman est partie. Un copain de son père l'a placée dans une famille française (Paul et Adeline Escoulès) mais très vite, elle demande à habiter chez Madeleine. Elle va avoir son BAC avec mention bien. Elle poursuit ses études à Clermont-Ferrand.
Chloé Lamant 6 ans, fille de Juliette (30 ans) et de Christian. Ils sont fermiers. Elle est toute mignonne cette petite, débrouillarde. Un soleil dans cette partie du roman.
Père Damien 49 ans, depuis 35 ans à Conchas, village voisin de La Montagne. Il est né à Malauzal au-dessus de Clermont-Ferrand. Madame Le Bert, Bretonne, assiste le curé.
Germaine Demange est née le 1/1/1923. Elle est la veuve d'Émile, menuisier. Elle était couturière.
Jacques Abeille (1919) le mari d'Odette, sœur d'Émile. Il était cloutier.
Mirabelle une petite chienne sauvée d'une mort certaine. Elle est adorable, intelligente et très attachée à Antonin. Elle m'a fait craquer.
Mélanie est au service, comme femme de ménage, de Madame la comtesse Ophélie de Montravel en Forez (surnommée madame Renard). La comtesse est veuve, a un fils François-Xavier. Celle-ci a hébergé quelque temps Antonin contre quelques meubles (P. 334, vous aurez un exemple)


Et bien d'autres … comme

Pierre de Mellas le père d'Antonin non reconnu par lui
Vincent et Stéphanie des amis d'Héléna. Vincent tient un magasin de réparation "Réparavince", il a 30 ans. Stéphanie a une maman qui est hongroise ce qui enchante Héléna.
Oscar de Cournois ingénieur, riche, prétentieux et ami de Vincent et Stéphanie, par la même occasion d'Héléna.
Louise et Laurent (74 ans) ancien boucher à Conchas. Il est le maire, un homme mou et grippe-sou.
Raymond Mongin épicier ambulant
Marin Legrand était dans la marine marchande. Sa femme, Maria est décédée ainsi que sa chienne qui portait le même nom que sa femme. Maria, la chienne, est la mère de Mirabelle.


Mon impression :

Beaucoup de personnages mais une bonne idée de l'auteur, on retrouve les noms et prénoms de ceux-ci en P. 11. On n'est jamais perdu.

Un livre qui se lit facilement et qui contient de très beaux descriptifs. On entend la neige crissée, on sent le vent soufflé, on a froid aussi comme Antonin. Il n'a pas choisi la belle saison pour faire son tour d'Auvergne mais il n'avait pas le choix.

Le personnage principal est attachant, volontaire, généreux, travailleur. Toutes les personnes, qui ont croisé son chemin, l'ont apprécié même si certains ont été un peu plus réservés.
Nous aussi, on s'attache à certains et une petite larme n'est pas à exclure. Des moments drôles jalonnent aussi le récit.

L'ambiance, tout le long du livre, est sereine, calme, sans bruit. Antonin parcourt la campagne, arrive dans des villages presque déserts avec comme seuls habitants des personnes âgées.
On prend un bon bol d'air et on referme ce bouquin, apaisé.

Malgré le manque de vraies rencontres avec des menuisiers pour lui permettre de finir son apprentissage, sauf Killian qui le prend pour son larbin, Antonin, que l'on sent plus ébéniste que menuisier, va s'enrichir de toutes ses rencontres.

Un voyage initiatique qui a atteint son but en faisant devenir "adulte" notre héros.


En résumé (avis très personnel), à vous maintenant :
+ Sympa les croquis (P. 188) (P. 334)
+ Les descriptions qui nous permettent de se sentir auprès d'Antonin
+ Madeleine, Hercule et Mirabelle ont mes faveurs
+ Fiction très agréable à lire

"Merci à vous lecteur de me donner vos suggestions qui me permettront de progresser comme ça a été le cas avec mon entourage.
Je me permets de faire quelques remarques.

- Les chapitres (avec les noms des personnages) cassent le rythme de la lecture. J'ai trouvé que la lecture n'était pas assez coulée, fluide.
- La rencontre avec Pierre de Mellas est improbable et bien trop facile. Je n'en dis pas plus pour ne pas dévoiler cette partie du roman.
- Malgré les déboires qu'Antonin subit, j'ai trouvé que son expédition est supervisée par de bonnes fées. Le roman est vraiment une fiction loin de la vraie vie.
- Quelques coquilles et des phrases répétées 2 fois (en fin de livre).

Tous ces - n'empêchent pas de passer un très bon moment de lecture, au coin du feu, pendant les fêtes. Un livre à mettre sous le sapin.



💜 7/10



Titre : Le voyage d'Antonin (1août 2017)
Auteur : Henri LACOMBE
Éditeur : BoD France
ISBN numérique : 978-2322167203
ISBN :  978-2322081288
Nombre de page (papier) : 456
Prix : broché 13.99 €/numérique 9 € 49

Ce livre vous tente, vous pouvez le trouver ICI (non sponsorisé)

Merci à l'auteur, Henri LACOMBE pour cette lecture et ce beau cadeau.

Le site de l'auteur ICI



Mots pour ce livre : 

Voyage, fiction, émotion, bonheur, enfance, auvergne, douleur, amour, terroir, témoignage, mort, joie,

phrases du livre :
"Depuis que le sol est recouvert de son manteau d'albâtre, il n'y a pas la moindre trace. Il est par conséquent le premier à fouler ce beau tapis blanc." P.162
"Non jeune homme, je suis arrivée à Conchas le 1ier 1923 à deux heures du matin, précisément. L'année des 24 heures du Mans." P.192




Pour en savoir un peu plus :

L'auteur :

Henri Lacombe (1959) a écrit son premier livre (essai) en 2016. Depuis, regardez la liste de ses publications, il prend plaisir à écrire et partager son bonheur avec ses lecteurs.
Si j'en crois FB (?), l'auteur habite à La Baule et a fait ses études à Bordeaux.

L'éditeur BoD France :


Vie quotidienne de FLaure : Le voyage d'Antonin - Henri LACOMBE

D'autres titres écrits par cet auteur :

Impressionnant ! Beaucoup de livres en peu d'années

"L'écuyer" (juin 2017) jeunesse
"Jade" (aout 2017)
"Crimes à Sainte-Marie" (aout 2017)
"Disparition dans le Gers" (juillet 2017) policier
"Klaus : Le Père Noël milliardaire" (mai 2017)
"Les Virgile" (mai 2017)
"Le village d'Alphonse : Le pré aux roses" (mai 2017)
"Bérénice" (mai 2017)
"La malédiction des ducs" (décembre 2016) aventure
"Réjane" (octobre 2016)
"Le chevrier : Baptiste" (septembre 2016)
"Déraciné" (septembre 2016)
"Le copiste" (aout 2016)
"Grégoire : L'autre côté des choses" (mai 2016)
"Le village d'Alphonse" (mai 2016)
"Je vais faire de ta vie un enfer, Louis !" (mai 2016)
"C'était il y a longtemps" (avril 2016) essai

La couverture :

Photo de la couverture (Photo éditeur) :
la première a été prise sur le site www.istockphoto.com


Vie quotidienne de FLaure : Le voyage d'Antonin - Henri LACOMBE



Une nouvelle couverture, celle que je préfère.



Autres chroniques sur ce livre :






Et vous alors, qu'en avez-vous pensé ?






FLaure

Commentaires

Les 5 articles les plus consultés depuis 7 derniers jours

Confiture de prunes d'Ente

Moules à la bisque de homard

Jacqueline Rosé