Accéder au contenu principal

Shanghai Fan - Raphaël BEE


Vie quotidienne de FLaure : Shanghai Fan - Raphaël BEE
Bonjour,
Si vous suivez les réseaux sociaux, vous avez dû remarquer la couverture de ce roman avec un titre énigmatique qui cache une lecture intéressante. 
Premier roman de l'auteur



Shanghai Fan - Raphaël BEE 


Résumé :

Clem, jeune française, est chef de projet dans une agence de communication basée à Shanghai.
Elle a laissé sa compagne Margaux à Paris et essaye de s'acclimater à sa nouvelle vie d'expatriée.
Pas de répit, le travail est intense surtout qu'on lui confie l'organisation du lancement d'une nouvelle marque de luxe "Shanghai Fan".
"Le jour où son patron l'avait convoquée dans son bureau pour lui confier le budget Shanghai Fan, cette maison de luxe à ambition internationale, Clem avait souri."
Rien ne se passe comme prévu à quelques jours de l'inauguration.
  • Les personnages principaux
Clem : ce ne sont pas les mecs qui l'intéressent, Margaux est son amie. Elle n'aime pas beaucoup les Chinois
Margaux : est venue pendant 7 jours à Shanghai et a fait connaissance de l'entourage de son amie. Elle trouve la ville artificielle, sans vie culturelle, sans gloire.
Mylène : parle très bien le mandarin.
Loulou : l'assistante dévouée de Clem (Chinoise)
Elisabeth : 2 filles. Expatriée à cause des obligations professionnelles de son mari, Christian. Elle est native du sud de la France. Elle est directrice financière dans l'agence.
Mi Ya : surnommée "La Rockstar" par le personnel. Elle travaille pour un grand groupe de vente de spiritueux.
"C'était effectivement en grande partie grâce à Mi Ya que son groupe était devenu leader des spiritueux importés en Chine. C'était grâce à elle si, aujourd'hui, les Chinois mélangeaient le thé vert avec leur whisky... ."
Yiqing Wang : fondatrice de la maison de luxe Shanghai Fan. Elle est shanghaienne comme Mi Ya. Son père est architecte.
"Shanghai Fan incarne le renouveau du made in China ... ."
Lucas : vit à Shanghai depuis un an. Son amie s'appelle Tina. Elle vient du Sichuan. Photographe, il aimerait avoir son studio.
Thomas et Solène : ont créé des établissements "Café S" (CS) depuis 5 ans. Les expatriés aiment s'y rencontrer. Ils ont 30 ans environ.
Monsieur Shi : chauffeur (Shifu) de la famille d'Élisabeth. Un avantage donné à son mari.
Wang Chen : contrôleuse de gestion dans l'agence.
Shen HongFei : KOL de grande réputation
Les réseaux sociaux sont un personnage à part entière. Toute l'agence communique grâce à WeChat. Les KOLs (Key Opinion Leaders) ont une grande influence.

Mon impression :

"Aime la Chine, la Chine t'aimera. Déteste la Chine, la Chine te tuera."
Le début m'a semblé long, mais au fur et à mesure, je me suis intégrée à cette vie haletante, surprenante, qui fait peur quand même. À partir du chapitre V (P. 75), je retrouvais ma lecture avec plaisir.
Je ne me suis pas attachée aux personnages (beaucoup de femmes) qui vivent ensemble sans se connaître, sans s'apprécier. Les coups bas sont de mise pour avancer. Ce n'est pas un milieu et une vie que j'aimerais connaître.
Je n'ai pas trouvé le côté "thriller" que la maison d'éditions annonce. C'est plutôt le côté jalousie, combine, rivalité, règlement de comptes que je retiens.
"Clem avait perdu le sens des mots confiance, indulgence et tolérance."
Un milieu que l'auteur connaît bien puisqu'il a été 4 ans à Shanghai pour développer une agence de publicité. Les personnes y ayant séjourné retrouveront toutes les habitudes, la démesure, l'absurdité de cette ville, tantôt attachante tantôt terrible. Et même quelques mots chinois.
Livre dense, (j'ai certainement loupé des détails) riche en découvertes, Shanghai et la Chine, avec sa culture, ses rituels ainsi que le milieu de la publicité. La chute est inattendue, explosive.
En connaissant la chute, il serait intéressant de lire à nouveau cet ouvrage, L'histoire est par moments pas très claire.
En résumé (avis très personnel), à vous maintenant :
+ Raphaël a su nous transporter à Shanghai.
- Lecture pas fluide, longueur et lourdeur du texte.
- Style parfois très cru

Challenge 1 livre / 1 mois = septembre (Shanghai Fan)
💜 7/10

Titre : Shanghai Fan (5 juin 2018)
Auteur : Raphaël BEE
Éditeur : Rémanence
Collection : Le Labo
ISBN numérique : 979-10-93552-68-2
ISBN : 979-10-93552-67-5
Nombre de page (papier) : 318
Prix : broché 14 € /numérique 5 € 99
Ce livre vous tente, vous pouvez le trouver ICI (non sponsorisé)
Merci à l'auteur Raphaël BEE, à Rémanence pour cette proposition de lecture.
Lisez l'interview de l'auteur ICI,

Mots pour ce livre : 

Marketing, conquête, publicité, carrière, expatriation, Chine, sexualité, luxe, Asie,

phrases du livre :

"Le petit moustique qu'on libère dans une pièce pour en déranger les occupants et s'assurer ainsi de leur vivacité." P. 17
"... Et pour goûter au luxe de voir la ville sous un ciel bleu : l'avantage d'une chine à l'arrêt, c'est autant d'usines qui ne tournent plus à plein régime." P.24
"Mais on lui a tellement répété qu'il ne fallait pas faire perdre la face à un Chinois." P. 64

Pour en savoir un peu plus :

L'éditeur Rémanence :


Vie quotidienne de FLaure : Shanghai Fan - Raphaël BEE

La couverture :

Photo de la couverture (Photo éditeur) : Pierrick JEGOU

Vie quotidienne de FLaure : Shanghai Fan - Raphaël BEE

Autres chroniques sur ce livre :

Et vous alors, qu'en avez-vous pensé ?
Vous êtes tenté (intéressant) ou ce n'est pas votre genre de lecture ?

FLaure

Commentaires

Pendant ces 7 derniers jours, les articles les plus consultés

Livres présentés pendant les mois d'octobre et novembre 2019

Rôti de porc au four en sachet cuisson

Premières lignes #32 - 2019

Domovoï - Julie MOULIN

Feuilletés boudin blanc ou créole