Le vieux monde est derrière toi - Sylvie BAUSSIER - Pascale PERRIER


Vie quotidienne de FLaure : Le vieux monde est derrière toi - Sylvie BAUSSIER - Pascale PERRIER
Bonjour,
Après deux polars, il est agréable de se plonger dans un livre jeunesse. Cette opportunité m'est offerte par Babelio "Masse critique". Deux auteures se sont associées pour nous parler, à travers un roman, d'un handicap, la cécité. 


Le vieux monde est derrière toi - Sylvie BAUSSIER - Pascale PERRIER 

A partir de 12 ans


Résumé :

Nous sommes le dimanche 17 septembre 1967 lorsque nous faisons connaissance avec Joël. Nous savons tout de suite qu'il est malvoyant puisque le premier mot est en braille.
Il habite Paris avec sa famille, rue de Vaugirard. Il a été admis à l'institut national des jeunes aveugles (INJA), il s'y sent bien. Les écoles de son quartier ne l'ont pas accepté.
Bruno, malvoyant de naissance rentre aussi dans l'institut, en 3ème. Sa maman lui faisait la classe jusque-là, faute d'acceptation dans le circuit normal. Il rêve de devenir accordeur de piano. Madeleine, sa sœur, vient régulièrement le chercher et rencontre Joël. Une grande amitié va naître.
Les parents de Bruno et Joël ont créé une association ayant pour but de faciliter la vie des (leurs) enfants aveugles ou leur offrir une possibilité d'assouvir leur désir comme Carole qui aime jouer aux échecs.
"Seuls, nous sommes impuissants, mais si nous nous regroupons, nous pourrons nous faire entendre !"
La vie va changer pour tout le monde. Tous vont se trouver grandi par ce projet. Les femmes vont s'épanouir, les enfants en tirent que des bénéfices, les maris s'investissent aux côtés de leurs épouses et reconnaissent la valeur de leur travail.
Pour Joël, son seul but, est d'être reconnu pour lui, pas à travers son handicap. Il veut vivre comme les autres, rêver de son avenir.
"Un prix spécial est attribué à Joël CARON, ce jeune homme aveugle … Et surtout, il aurait tant aimé que pour une fois son handicap ne soit pas cité."
"Il s'est retenu de crier qu'il a les mêmes droits que les autres, ceux qui voient bien. Alors pourquoi le couve-t-on autant, lui ?"
La "révolution" de 68, sera-telle aussi bénéfique pour le handicap ? Les femmes trouveront elles leur place dans la société et une reconnaissance du milieu familial comme Paulette qui aimerait reprendre son travail ?
  • Les personnages principaux
Joël CARON : 17 ans, aveugle progressivement depuis l'âge de 7 ans. Au cours du roman, il va trouver sa voix, il veut faire de la radio.
Patrick CARON : 16 ans, frère de Joël. D'après son aîné, il se prend pour un caïd
Annie CARON : Sœur cadette de Joël et Patrick. Elle est en école primaire.
Anne-Marie et Loïc CARON : les parents, lui est ingénieur.
Madeleine DELANNOY : 17 ans, son rêve, devenir journaliste. Elle fait un stage dans un journal "Le Paris jour".
Bruno DELANNOY : 13 ans, malvoyant depuis la naissance. Il doit obtenir son examen de locomotion pour se déplacer seul dans les rues de Paris.
Paulette et François DELANNOY : le papa est typographe. À 15 ans la maman était petite main chez Balmain. La famille habite, dans le marais, l'appartement est petit.
Et bien d'autres … comme
Claude MARTIN : Il espère avoir une place au sein de l'institut. Sa maman est institutrice.
Jean VITRAIL : journaliste à "Paris jour" et tuteur de Madeleine, il a un fils sourd, Mathieu.
Monsieur BIANCONI : chef d'entreprise, il fournit un local pour l'association. Sa fille Marie est à l'INJA depuis 3 ans.

Mon impression :

Les entêtes des chapitres reprennent les slogans qui ont fleuri sur les murs en mai 1968
"Cours camarade, le vieux monde est derrière toi !"
Le vieux monde de l'enfance, fané. La jeunesse veut se prendre en main et vivre. Madeleine et Joël approuvent.
"Ils sont jeunes, ils sont heureux, et ils éclatent de rire. L'avenir est devant eux."
Différents sujets, dans ce livre, sont abordés. Le handicap, deux jeunes sont malvoyants. L'époque du roman de septembre 1967 à fin juin 1968. La condition de la femme au foyer.
Un écart entre les milieux sociaux est aussi mis en avant. Les familles de Joël et Bruno n'ont pas les mêmes moyens financiers.
Différences entre des personnes (ici des enfants) handicapées et les "bien portants". Madeleine et Joël vont essayer de passer au-dessus de ces préjugés. Les parents de Madeleine ont apprivoisé le handicap et sont beaucoup plus ouverts.
"Dans la famille DELANNOY, on emploie le verbe "voir" en riant, on défie le handicap."
La famille CARON est enfermée dans ses principes.
Du changement à cette époque pour les ménages, la télé couleur et la machine à laver le linge arrivent, les femmes depuis 2 ans (1965) peuvent avoir un compte en banque. Le jeudi est sans école. Les classes ne sont pas encore mixtes.
Patrick ne semble pas très sympa avec son frère. Il s'évade de la maison, avec son père, tous les dimanches pour faire de l'escalade à Fontainebleau, une activité impossible pour Joël. C'est peut-être la peur d'être atteint, comme son ainé de la maladie de STARGARDT (elle apparaît souvent avant 12 ans), qui le rend désagréable. Mais il a aussi de bons gestes
"Patrick a accepté d'accompagner Joël au fameux radio-crochet ;"
Le père de Joël, Loïc, est assez macho, avec des préjugés. Il n'accepte pas que sa femme s'épanouisse et reproche à son fils d'avoir annoncé qu'il avait une petite amie.
"Monsieur CARON répond au téléphone … Ne quittez pas, je vous la passe. C'est tout de même lui, le chef de famille !"
"Son père et ses préjugés idiots, son père et ses envies imbéciles de gadgets ruineux et inutiles. Son père et ce manque d'amour qui le réduit à rien."
Le livre nous parle de personnages qui étaient inconnus ou presque en 68, comme Daniel Cohn-Bendit, Johnny Hallyday qui a été expulsé du Cameroun, Renaud Sechan, Gilbert Montagné, Jacques Dutronc.
Écriture simple qui s'adresse bien aux adolescents, un peu rudimentaire pour un adulte. J'ai aimé, le sujet, voir l'évolution de la société depuis 68, découvrir la maladie dont est atteint Joël. En un mot, j'ai aimé ce livre, c'est une lecture riche, enrichissante, mais le style et l'écriture m'ont fait ressentir un sentiment d'ennui. Je ne me suis pas attachée aux personnages sauf à Joël et Madeleine, très attentifs au monde familial (mais pas que) qui les entoure.
En résumé (avis très personnel), à vous maintenant :
+ Découverte d'une maladie rare
+ L'ambiance 68
+ Les slogans qui introduisent les chapitres. Les relire est intéressant
"Tout ce qui est discutable est à discuter !"
- Le style et l'écriture assez simpliste pour un adulte

challenge 26 livres /

💜 8/10 Vous avez aimé et vous le conseillez volontiers (enrichissant) 

Titre : Le vieux monde est derrière toi (13 avril 2018)
Auteures : Pascale PERRIER - Sylvie BAUSSIER
Éditeur : Fleurus
ISBN numérique : 9782215139928
ISBN :  978-2-215-13529-6
Nombre de page (papier) : 236
Prix : broché 15 € 90 /numérique 7 € 99

Ce livre vous tente, vous pouvez le trouver ICI (non sponsorisé)
Merci aux auteures Sylvie BAUSSIER, Pascale PERRIER, à Fleurus (merci pour le petit mot qui accompagnait le livre) et Babelio "Masse critique" pour cette proposition de lecture.
Lisez l'interview de l'auteure Pascale Perrier ICI,
Les sites des auteures ICI et ICI

Mots pour ce livre : 

malvoyant, préjugé, solidarité, association, handicap, année 68, espoir, amour

phrases du livre :

"Le cliquetis est rythmé, comme une musique à une seule note, ou bien du morse : clic clic clic - clic clic clic." P. 9
"Joël ressent souvent un brin de rage, parfois plusieurs, qui forment un bouquet, un feu d'artifice." P. 11
"Voir … Même dans sa tête ce petit mot à l'air innocent revient encore et encore. Il est partout … Partout sauf dans ses yeux." P. 11
"Il se sent si seul dans la prison de ses yeux inutiles, du rejet silencieux des "autres"." P.16
"D'habitude (Joël), il ressemble plutôt à une cocotte-minute proche de l'explosion, estime son jeune frère, ou un paillasson qui en aurait assez d'être piétiné." P. 32
"Est-ce qu'on doit juger les gens sur la taille de leur porte-monnaie et de leur lieu de vie ?" P. 48
"On dirait parfois qu'on nous considère comme des extraterrestres nous les aveugles !" P. 61
"Pourquoi les gens se croient-ils obligés d'aider des aveugles qui ne leur ont rien demandé ?" P. 103
"La femme est un homme comme les autres." P. 169
"Tu sais, les gens ont souvent des réactions de rejet vis-à-vis de ceux qui ne fonctionnent pas comme eux." P.170

Pour en savoir un peu plus :

Les auteures :

Sylvie BAUSSIER (1964) est devenue malvoyante pendant l'enfance. Elle a développé ce thème dans beaucoup de ses écrits. Elle est auteure jeunesse.
Sylvie a fait des études scientifiques puis littéraires. Avant de devenir auteure à plein temps, elle a été bibliothécaire, éditrice, journaliste.
Elle prend le pseudonyme Sylvie ALLEMAND - BAUSSIER pour parler de la mort (Éditions de la Martinière).
Elle est directrice de la collection "Poil à gratter".
Pascale PERRIER (1969) est documentaliste dans un collège. Elle a fait des études pour devenir docteur en lettres. Elle aime "les mots" et le partage avec les élèves.
Avec ses 4 enfants, elle vit en région parisienne.
Pascale est auteure jeunesse.
Sylvie et Pascale ont écrit ensemble plus de 10 romans.

L'éditeur Fleurus :


Vie quotidienne de Flaure : Le vieux monde est derrière toi - Sylvie BAUSSIER - Pascale PERRIER

Voici comment la maison d'édition se présente :
Les éditions Fleurus sont une filiale de Média-Participations, l’un des plus importants groupes français d’édition. 
Les éditions Fleurus sont leader en :
- jeunesse avec des livres d’éveil pour les bébés, des histoires pour petits et grands et des documentaires pour enfants de 3 à 12 ans.
- pratique avec des livres de loisirs créatifs pour enfants et adultes, de techniques beaux-arts, de bricolage et de jeux.
Éveiller les petits, découvrir et comprendre le monde, créer et rêver, tels sont les promesses des éditions Fleurus.
Des livres pour toute la famille et pour tous les jours !

Distinctions :

Celles de Sylvie BAUSSIER
Celles de Pascale PERRIER

D'autres titres écrits par ces auteures :

Autres livres écrits par Sylvie BAUSSIER
Autres livres écrits par Pascale PERRIER

La couverture :

Photo de la couverture (Photo éditeur) : Shutterstock - Denis Grelkin

Vie quotidienne de FLaure : Le vieux monde est derrière toi - Sylvie BAUSSIER - Pascale PERRIER
Peut-être les deux personnages principaux, Madeleine et Joël, très proches et amoureux. Une belle couverture !

Autres chroniques sur ce livre :


Et vous alors, qu'en avez-vous pensé ?

FLaure

Commentaires

Les 5 articles les plus consultés depuis 7 derniers jours

Confiture de prunes d'Ente

Rôti de boeuf habillé de papier d'aluminium