Premières lignes #14 - 2018


Vie quotidienne de FLaure : Premières lignes #14 - 2018

Premières lignes #14 - 2018


Rendez-vous du samedi (ou dimanche) pour vous donner envie de découvrir ma lecture du moment
Les premières phrases … avant de lire ma chronique dans quelques temps


Vie quotidienne de FLaure : Premières lignes #14 - 2018

Chapitre 1
Il porte un complet noir ainsi qu'une valise qui ne l'est pas moins.
Son visage, rongé par des années d'abus éthylique, ressemble à une éponge que l'on aurait plongée dans un seau de vin rouge pendant un siècle. Ses imposants sourcils noirs surplombent de petits yeux ronds, globuleux et totalement figés.
Entre ses yeux, se dresse un nez plus large qu'un cèpe bordelais et plus boursouflé qu'un chou romanesco.
Sous son appendice nasal, sa bouche est entrouverte et laisse entrevoir un bout de langue blanchi par quelques dérangements d'ordre hépatique. Enfin, son menton s'est depuis longtemps dissimulé sous les amas graisseux de son cou informe.
Un individu plutôt disgracieux donc, d'autant que le filet de bave qui a séché à la commissure de ses lèvres renforce l'allure répugnante de l'individu.
Cependant, notre homme au complet noir ne laisse pas indifférents les gens qui le croisent. Tous s'arrêtent devant lui, hébétés. Et pour cause, il est mort, plus raide que l'injustice nord-coréenne. Il gît là, sur le trottoir, ...

Humour, suspense sont les ingrédients de ce roman policier mais avec d'autres atouts.

Titre : Fallait pas être là (13 avril 2018)
Auteur : François MORIN
Éditeur : Librinova
Nombre de page (numérique) : 185

Ce rendez-vous hebdomadaire a été créé par Ma Lecturothèque.
Il s’agit de présenter chaque semaine l’incipit (premières phrases) d’un roman. Il vous permet de découvrir en quelques lignes un style, un langage, un univers, une atmosphère.

À samedi prochain

FLaure

Commentaires

Les 5 articles les plus consultés depuis 7 derniers jours

Confiture de prunes d'Ente

Rôti de boeuf habillé de papier d'aluminium