Accéder au contenu principal

Demain le jour se lèvera - Georgina Tuna SORIN


Vie quotidienne de FLaure : Demain le jour nous appartient - Georgina Tuna SORIN
Bonjour,
Librinova m'a fait une très belle proposition avec ce roman. Poignant et tellement beau. Je vous conseille de le lire, mais pas dans les transports en commun, quelques larmes peuvent venir.

Demain le jour se lèvera - Georgina Tuna SORIN 


Premier roman

Résumé (perso) :

Anna, belle jeune fille rousse, Nico, Mathis sont des amis, d'environ 20 ans, inséparables. Pour les deux garçons, c'est dès la maternité qu'ils se sont rencontrés.
... leurs mères (Candice et Axelle) sont amies depuis toujours, inséparables au point de tomber enceintes en même temps, d’accoucher à quelques heures d’intervalle et de partager la même chambre à la maternité.
10 décembre 2018, ils pensent au 31 qui arrive et à la fête qu'ils aimeraient faire.
Bon les gars, grosse teuf pour le nouvel an !
Sophie, qui surnomme les 3 acolytes "Les trois mousquetaires" propose d'organiser une soirée au château de Vallery * (89150) que son père a loué.
Comme toujours, tout est au Top, Sophie sait recevoir. Des chambres sont prévues. Les invités ne vont pas reprendre la route et les amis vont passer une belle soirée.
Le lendemain, après le rangement, tout le monde repart. Anna, Nico et Mathis font voiture commune. Bip… Bip… Bip… leurs vies basculent. La nuit trop courte a occasionné un court endormissement du conducteur.
* Regarder l'image en début du texte, c'est le château.

Mon impression :

Que la vie est fragile !
Georgina nous fait connaître une jeunesse attachante, avec quelques défauts, mais un penchant vers le raisonnable. De jeunes adultes que l'on aimerait côtoyer.
Les années "lycée" sont terminées. Chacun suit son chemin. Les fêtes de fin d'année sont l'occasion de se revoir, de se réunir.
On passe de la fin de l'année 2018, pleine d'insouciance, de bonheur, de joie, de rire, d'amour naissant à l'année 2019 marquée par un drame. La solidarité qui se forme autour des jeunes est touchante. Bien sûr, certains personnages ont du mal à accepter mais très certainement que le temps favorisera les rapprochements.
L'auteure décrit la mort qui vous appelle et le retour vers la vie.
Lorsque l'on dit de parler aux personnes dans le coma, ce roman le prouve.
Je perçois des sons étranges, mais tellement familiers juste derrière le grand rideau blanc posé au milieu de la salle…
Anna, surnommée Bergamote par son papa, a un choix à faire, rester avec sa maman décédée, MIRKA. Elle avait 12 ans lors de son accident.
Maman, j’ai tellement rêvé de ce moment où on se retrouverait !
ou revenir près de son papa et ses amis. On assiste à ses tergiversations brumeuses. Quelle sera sa décision ?
À travers Anna, on découvre la vie, avant, avec les copains, sa maman, son papa, Bruno. La vie avec Cécile, surnommée Coquillette, la nouvelle femme de Dabs (Bruno Gaspar) et le petit Léon né de leur union. On connaît les autres couples, Jérôme et Axelle, les parents de Nicolas. Axelle est la marraine d'Anna. Il y a aussi la maman de Mathis, Candice, divorcée, qui trouvera une bouée de sauvetage pour surmonter le drame. Chacun réagit différemment. Bruno, ayant connu cette terrible situation est un soutien dans le malheur. Mathis sera un Fil d'ariane pour Anna. Réussira-t-il à la ramener vers lui ?
Pendant ma lecture, j'ai appris qu'une connaissance était en soin de fin de vie. J'ai aussi eu une pensée pour Vincent LAMBERT. Hors polémique, certains passages m'ont fait songer à lui. Il était en train de partir.
Le style de l'écriture est fluide, pas larmoyant, même si les larmes viennent. Je crois que c'est la situation que l'on transpose pour nous-mêmes et nos proches.
Les personnages sont TOUS très attachants. Chacun différent, avec leur caractère, mais ils se complètent. "La petite Anna" est le personnage centrale.
Le livre se déroule sur une longue période du 10 décembre 2018 au 13 mai 2019. Il y a des flash-back qui ne sont pas du tout dérangeants. Le livre se compose de trois parties.
Le corps médical est mis en valeur même si c'est d'une façon un peu excessive. Les parents, les copains, l'amour sont mis en avant aussi.
N'hésitez pas à lire ce livre et à le faire lire à vos adolescents. Il est beau, poignant, doux. L'espoir est présent. Du début à la fin vous resterez auprès des trois copains, des parents, des amis soudés et de Christophe, bouleversé.
Georgina Tuna SORIN, un nom à retenir dans le monde de l'édition.

En résumé (avis très personnel), à vous maintenant :
+ Je ne sais pas si toutes les équipes médicales sont aussi attentionnées et sympathiques.
+ Pour un premier roman, il est bien construit. Peut-être mériterait-il à être étoffé un peu.
+ J'adore les surnoms d'Anna et Cécile.
- La dernière ligne m'a laissé sur ma faim. Et après ... seuls quelques jours.

💜 8/10 Vous avez aimé et vous le conseillez fortement

Titre : Demain le jour se lèvera (4 mars 2019) [lecture numérique pour moi]
Auteur : Georgina Tuna SORIN
Éditeur : Librinova
ISBN numérique : 9791026226710
ISBN :  9791026226727
Nombre de page numérique : 301
Nombre de pages (papier) : 248
Prix : broché 14 € 90 /numérique 2 € 99
Ce livre vous tente, vous pouvez le trouver ICI ou ICI (non sponsorisé)
Merci à l'auteure Georgina Tuna SORIN, à Librinova pour cette proposition de lecture.

Mots pour ce livre : 

Accident, combat, deuil, amour, amitié, famille, coma, hôpital, solidarité, émouvant, espoir,

phrases du livre (lecture numérique [Emplacement]) :

... ma réputation de retardataire chronique me colle à la peau, et je me fais un devoir de m’en montrer digne. (Page 18)
Chacun a suivi son propre chemin, et je crois que cette brasserie sera désormais notre boussole, celle qui nous permettra de nous retrouver. (P. 24)
Il n'est pas un peu tôt pour commencer à boire ? je lui réponds en attrapant une canette à mon tour, ignorant délibérément sa remarque. — Il n’est jamais trop tôt pour boire. Tu sais pourquoi ? — Vas-y, balance ! — Parce que c’est forcément l’heure de l’apéro quelque part dans le monde. (P. 43)
La mémoire olfactive est une garce qui aime torturer le corps à laquelle elle est rattachée. (P. 89)
Le visage est le reflet de l’âme, ses yeux en sont l’interprète. CICERON (P. 148)

Pour en savoir un peu plus :

L'éditeur Librinova :

Vie quotidienne de FLaure : Demain le jour nous appartient - Georgina Tuna SORIN

La couverture :

Vie quotidienne de FLaure : Demain le jour nous appartient - Georgina Tuna SORIN

Autres chroniques sur ce livre :

Livrement-Ka 9.5/10
Et vous ?

Comme la vie des livres n'a pas de limite, je vous rappelle les chroniques faites il y a ... un certain temps. Vous avez lu ce (ou ces) livres ? Qu'en avez-vous pensé ?

FLaure

Commentaires

ça y est :D j'ai lu ton retour ;) Merci pour ces jolis mots et bien sûr, je ne doutais pas une seconde que ce livre ne te touche pas :D Merci ma belle bises, à bientôt et au fait, joli bilan ;)

Pendant ces 7 derniers jours, les articles les plus consultés

Livres présentés pendant les mois d'octobre et novembre 2019

Rôti de porc au four en sachet cuisson

Premières lignes #32 - 2019

Domovoï - Julie MOULIN

Feuilletés boudin blanc ou créole