Lecture : D'après une histoire vraie par Delphine DE VIGAN

Vie quotidienne de FLaure : D'après une histoire vraie par Delphine DE VIGAN


Bonjour,
Depuis le temps que l'on me parle de ce livre, je l'avais même mis sur ma liste de Noël. Mais c'est une amie qui me l'a prêté pensant que je serai contente de le lire.


D'après une histoire vraie par Delphine DE VIGAN


Delphine de Vigan (1966) est née à Boulogne-Billancourt. Avant de vivre de sa plume elle est directrice d'études dans un institut de sondages. Elle écrit le soir. La romancière est la maman de deux enfants et partage sa vie avec François Busnel.
Elle a commencé par écrire un roman, "Jours sans faim" (2001 Grasset) sous le pseudonyme de Lou Delvig.
Delphine est romancière (8 livres) mais aussi réalisatrice.

D'autres titres écrits par cet auteur :
- "Jours sans faim" 2001 (le sujet : l'anorexie)
- "Les jolis garçons" 2005 Recueil de nouvelles
- "Un soir de décembre" 2005
- "No et moi" 2007
- "Les heures souterraines" 2009 (le sujet : le harcèlement moral dans le monde du travail)
- "Rien ne s'oppose à la nuit" 2011 (le sujet : trouble (sa mère en souffre) bipolaire)
- "D'après une histoire vraie" 2015

Distinctions :
- "No et moi"
Prix des libraires (2008)
Prix du Rotary International (2009)
- "Les heures souterraines"
Prix du roman d'entreprise (2009)
Prix des lecteurs de Corse (2010)
- "Rien ne s'oppose à la nuit"
Prix du roman Fnac (2011)
Prix Roman France Télévisions
Prix Renaudot des Lycéens
Prix des lectrices Elle (2012)
- "D'après une histoire vraie"
Prix Renaudot (2015)
Prix Goncourt des Lycéens

Cinéma :
- "No et moi"
Adaptation au cinéma par Zabou Breitman (2010)
- "Les heures souterraines"
Roman adapté pour Arte par Philippe Harel
- "Tu seras mon fils" (sortie 4/7/2011) Co-scénarisation du film de Gilles Legrand avec Niels Arestrup, Lorant Deutsch, Patrick Chesnais, Anne Marivin, Nicolas Bridet …..
- "À coup sûr" (sortie 15/1/2014) réalisation de son premier film avec Laurence Arné, Eric Elmosnino, Valérie Bonneton, Didier Bezace, Julia Faure …..

Résumé :
En 2011, Delphine de Vigan écrit un livre "Rien ne s'oppose à la nuit" qui parle des troubles bipolaire. Elle connait bien le sujet, sa mère en souffrait.
Cette écriture et ce succès empêchent l'auteur de se remettre devant une page, de reprendre un crayon, d'ouvrir un ordinateur. Un blocage complet même pour les moindres petits écrits de la vie courante.
Elle rencontre une jeune femme L. qui évolue dans le même milieu (L. est "nègre", un écrivain qui écrit à la place des autres, mais qui reste dans l’ombre) qu'elle et une amitié se crée. Mais L. va vite devenir envahissante, inquisitrice. Emprise mentale qui va la mener vers la dépression, la déchéance …. Mais ni le compagnon, François, ou les deux enfants, Louise et Paul ne le remarquent.
Pour la mettre encore plus mal à l'aise, Delphine reçoit régulièrement des lettres anonymes malveillantes.


Mon impression :
Ce livre est composé de trois parties. On a du mal à définir ce qui est la réalité et la fiction.
Qui est L. ? Elle veut quoi ? Existe-t-elle ou est-elle que dans l'imaginaire de la romancière ? Tout le long du livre, on se pose ces questions.
Voilà donc le pouvoir d'un auteur. Nous appâter et ensuite nous emmener où il le désire. Bravo c'est réussi mais je n'ai pas adhéré complètement à cette histoire. Et la fin ne nous éclaire pas plus, fiction ? Autobiographie ? Imaginaire ? Vous me direz ce que vous en pensez.
Pas si enthousiaste que certain. Le rythme est décousu, inégal et le comportement de L. m'a laissé indifférente.
Par contre je comprends la réaction de l'auteure. Après un beau succès, en plus avec un livre qui vous touche au plus profond, il doit être difficile de se remettre à écrire. Et là dans ce livre "fiction" l'environnement hostile n'arrange pas les choses.



Mots pour ce livre : poignant, perturbant, complicité, oppressant, manipulation, fascinant, réflexion, machiavélique,




Une phrase : François (prénom dans le livre et celui de son compagnon), qui partage la vie de Delphine, lui dit un jour "Tu sais parfois, je me demande s’il n’y a pas quelqu’un qui prend possession de toi."





Titre : D'après une histoire vraie (2015)
Auteur : De Vigan Delphine
Éditeur : JC Lattès
ISBN : 9782709648523
Nombre de page numérique :
Nombre de page (papier) : 479 pages
Traducteur :

Ce livre est aussi en format numérique


Et vous alors, qu'en avez-vous pensé ?




FLaure

Commentaires

  1. je ne l'ai pas lu mais j'ai commencé cet été "un soir de décembre", pour l'instant le livre est à l'abandon ... je vais le reprendre bientot

    RépondreSupprimer
  2. Pour avoir lu "rien ne s'oppose à la nuit", je n'ai certainement pas en envie de renouer avec D. de Vigan. Très dérangeant ce roman.

    RépondreSupprimer
  3. j'avais lu "No et moi"...un bon bouquin, merci du partage

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

J'ai été obligée de remettre un antispam, je recevais des messages "anonymes" en nombre. Désolée.

Pour vous aider à publier votre message, voici la marche à suivre:
• Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
• Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire ou vous pouvez rester ANONYME
- Cocher la case "M'informer" pour recevoir un e-mail en cas d'une réponse de ma part
• Cliquez sur Publier enfin. Merci.

Le message sera publié après modération.

Les 5 articles les plus consultés depuis 30 jours

Filet mignon de porc mariné, au barbecue