Lecture : Un cœur solitaire par McKENNA Christina

Vie quotidienne de FLaure : Lecture : Un cœur solitaire par McKENNA Christina


Bonjour,
Sur NetGalley, la couverture m'a fait un petit signe, j'ai craqué. J'ai découvert derrière celle-ci un livre avec de beaux sentiments, de l'amour, de l'entraide dans un monde rural de l'Irlande des années 70.





Un cœur solitaire par McKENNA Christina


The Misremembered Man


L'auteure :
Christina McKenna a vécu en Irlande du Nord dans une ferme avec ses 8 frères et sœurs (la N°7).
Elle a suivi une formation d'artiste (diplômée en beaux-arts), elle étudie aussi l'anglais.
En 1986, elle part à l'étranger pour enseigner et peindre.
Maintenant elle se consacre à l'écriture.
En 2004, son premier livre autobiographique "My Mother Wore a Yellow Dress" reçoit un très bon accueil.
Le village de Tailorstown est le cadre de plusieurs romans. Ceux-ci l'on fait connaître et apprécier comme romancière.

L'éditeur Amazon Publishing :
Voici comment la maison d'édition se présente :
Depuis mars 2015, Amazon Publishing publie les meilleurs livres possibles dans les genres les plus populaires, et AmazonCrossing traduit des best-sellers du monde entier en français.

D'autres titres écrits par cette auteure :
"Ma mère portait une robe jaune" ("My mother wore a yellow dress") 2004
"Le Sacrement noir" ("The dark sacrament") 2006
"Les femmes hantées de l'Irlande" ("Ireland's haunted women") 2010

Romans qui se passent dans le village fictif de Tailorstown
"The misremembered man" 2008 "Un cœur solitaire" (2017)
"The disenchanted widow" 2013
"The godforsaken daughter" 2015

12 octobre 2017: The Spinster Wife (Anglais) Broché

Théâtre :
"The Misremembered Man" (2013)



Résumé :
Le roman se passe en Irlande du Nord en 1974. Nous faisons connaissance de Jamie (James Kevin Barry Michael McCloone) sortant, avec peine, de son lit.

Il a 41 ans, il est agriculteur, solitaire, malheureux parce qu'il n'a pas trouvé l'amour et se sent bien seul depuis la mort de sa tante et oncle adoptifs, Alice et Mick.
Ils l'ont adopté à l'âge de 10 ans, une vie heureuse commençait pour lui. Ils lui ont laissé la ferme qui se situe sur la commune de Duntybutt. Comme seul compagnon, il a son chien Shep, un colley. L'alcool l'aide à survivre mais la dépression est bien présente.

Tailorstown du comté de Derry, avec le Pub d'O'Shea (la tortue) et Peggy, le médecin, la poste, l'épicier, le croque-mort et l'église, est la bourgade où les amis de Jamie aiment se retrouver. Jamie boit et fume beaucoup trop. Il joue de l'accordéon au cours de ces soirées.

Heureusement, quelques kilomètres plus loin habitent Rose et Paddy (Patrick) McFadden. Rose s'occupe du linge de Jamie et le bouscule un peu. Paddy conduit, dans sa Morris Minor couleur chamois, son ami et vient le voir régulièrement.
Il le remplace à la ferme si besoin. Jamie suit les conseils de son médecin, le docteur Humphrey Brewster, en partant quelques jours dans la maison d'hôtes "La brise marine" tenue pas Gladys Millman, amie du docteur.

On comprend dès le premier chapitre la souffrance, les humiliations, les privations que Jamie a supporté depuis l'âge de 10 mois 1/2.
Sa mère l'a abandonné à la porte de l'orphelinat des Petites Sœurs du Divin Amour à Londonderry, avec sa soeur, dans du papier journal daté du 3 novembre 1934. La petite était morte. Comme seul prénom, Jamie a eu droit à Quatre-vingt-six d'après son ordre d'arrivée. Il vit dans une peur perpétuelle.

Un autre personnage n'est pas non plus heureux. Elle s'appelle Lydia Devine, 40 ans, institutrice . Elle est la fille unique d'Elisabeth et du révérend Perseus Cuthbert. Elle vit avec sa mère malade, acariâtre de 76 ans. Lydia est au service de celle-ci qui ne lui a jamais donné beaucoup d'amour. 
Elle n'a jamais vécu pour elle. En faisant le bilan, celui-ci est bien triste : jamais d' amoureux, jamais bu d'alcool, ni pris l'avion ou monté dans une voiture rapide.

Deux âmes qui ne trouvent qu'une seule solution pour assouvir leur désir d'amour, mettre une annonce dans la rubrique "coeur solitaire" du journal Mid-Ulster-Vindicator.
Lydia est invitée à un mariage, elle ne veut pas y aller accompagnée de sa mère comme d'habitude. Il lui faut un cavalier. Trouveront-ils enfin le bonheur ?

La couverture :
Conception de la couverture : Giovanna Ferraris

Une superbe photo, d'un paysage tout vert de l'Irlande, qui reflète bien la solitude du personnage qui se promène sur un chemin de terre avec son seul compagnon, son chien.


Vie quotidienne de FLaure : Un cœur solitaire par McKENNA Christina



Mon impression :

Un livre que je n'ai pas pu lire très vite. Il y a des chapitres forts. C'est un livre que l'on déguste tranquillement pour digérer certains passages. Pas d'inquiétude, on y arrive mais avec quelques petites larmes. Poignant d'autant plus quand on lit les notes de l'auteure.

Mais ce livre c'est aussi autre chose. Jamie nous donne une leçon de courage. Il est gentil, attachant et je comprends que ses amis Rose et Paddy veulent l'aider à s'en sortir. Il le mérite.
Au fur et mesure de la lecture, on s'aperçoit que la dépression prend le dessus. Jamie manque de confiance. Ne pas savoir qui est sa mère est un gros poids à porter.
Heureusement, Rose est là pour l'aider à s'ouvrir au monde, à prendre soin de lui (il fait un régime) et lui donne l'espoir de rencontrer une femme à travers les annonces.
Est-ce que cela va suffire ?

La construction du livre nous permet de vivre aussi bien avec Jamie depuis que sa maman l'a déposé à l'orphelinat ainsi que la vie de Lydia avec ses parents sévères et privant leur fille de liberté.
On découvre aussi la vie, rude, des années 70 dans un pays marqué par les conflits, les religions qui ont une présence constante.


Magnifique livre où l'humour côtoie l'horreur. Le bonheur est présent mais le malheur prend une grande place.
Les personnages sont attachants, émouvants.
J'ai moins aimé la fin un peu à l'eau de rose mais inattendue. Mais j'ai tellement été ravie avant ces derniers chapitres que ce n'est pas trop grave.
Une belle découverte ! Un beau voyage en Irlande du nord.


Notes de l'auteure :
Œuvre de fiction mais les conditions décrites dans les passages traitant de l'orphelinat sont fondées sur des situations réelles. Des rescapés ont témoigné.
La cruauté et la barbarie de ces conditions ne sont dénoncées que depuis le début des années 1990. La dernière institution de cette nature fut fermée en 1996.


Merci à l'auteure, Christina McKENNA, Amazon Publishing France (AmazonCrossing) ainsi que NetGalley  pour cette proposition de lecture.


💗💗💗💗 (8/10)



Mots pour ce livre : solitude, dépression, alcoolisme, orphelinat, passé, rural, humain, roman, fiction, fait réel, amour, littérature irlandaise, littérature contemporaine,



phrases du livre:
"Tout le monde a la conscience nécessaire pour haïr ; peu ont la religion nécessaire pour aimer." Henry Ward Beecher
"Quelle aubaine pour eux ! Le couple moralisateur et autoritaire avait engendré une fille malléable à loisir." On parle de Lydia
"La meilleure sorte de bonheur ; celle qu'on trouve enfin après des années de recherche, qu'on goûte enfin après des années de lutte."
"Je prends uniquement du Valium pour tuer la solitude et les souvenirs, parce que Mick n'est plus là."





Titre : Un cœur solitaire (2 mai 2017) (en 2008 VO)
Auteur : Christina McKENNA
Illustrateur :
Éditeur : Amazon Publishing France (Amazon Crossing)
Collection :
EAN numérique :
ISBN : 978-1-503-94382-7
Nombre de page numérique : 366
Nombre de page (papier) : 364
Traducteur : Laure Valentin
Prix : broché 9€99/numérique 5€99

Ce livre vous tente, vous pouvez le trouver ICI (non sponsorisé)



Et vous alors, qu'en avez-vous pensé ?







FLaure

Commentaires

  1. Un livre qui ne pourra que me plaire, j'aime beaucoup les paysages de l'Irlande
    bises et bonne journée

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

J'ai été obligée de remettre un antispam, je recevais des messages "anonymes" en nombre. Désolée.

Pour vous aider à publier votre message, voici la marche à suivre:
• Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
• Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire ou vous pouvez rester ANONYME
- Cocher la case "M'informer" pour recevoir un e-mail en cas d'une réponse de ma part
• Cliquez sur Publier enfin. Merci.

Le message sera publié après modération.

Les 5 articles les plus consultés depuis 7 derniers jours

Gratin de colin et pommes de terre