Le melon


Bonjour,
Ce mois-ci, c'est le melon qui m'a intéressé. Comme à l'accoutumé, je vous fais part de mes recherches.

Un peu d'histoire:
Le melon appartient, comme le concombre, la courge ou la pastèque, à la famille des cucurbitacées.
Originaire d'Inde ou d'Afrique, il était considéré comme un légume au tout début de notre ère.
Peu sucré et de petite taille, on l'assaisonnait avec du poivre et du vinaigre. Il est ensuite importé au bord de la Méditerranée: Grèce, Rome. Au fil des siècles, il devient plus gros et prend sa tonalité douce et sucrée qu'on lui connaît aujourd'hui. Il se retrouve donc au rang de fruit.

Nombre de calories:
31 calories pour 100 grammes
Glucides 6,5
Lipide 0
Protéines 0,5

Les variétés
Le catalogue français en renferme près de 70 variétés, la récolte se fait de juin à septembre. Ensuite on laisse la place aux melons jaunes ou verts.

Melon charentais (ou cantaloup). Il est majoritaire en France. De forme ronde, il possède une écorce lisse (ou verruqueuse) de couleur vert pâle, et marquée de côtes caractéristiques, séparées par des sillons vert foncé. Sa chair orangée, sucrée, parfumée et très savoureuse fait sa réputation. Fragile, il ne se garde que quelques jours.
Melon de type brodé. Il se caractérise par une écorce couverte de dessins liégeux, rappelant une broderie. Sa chair orangée, sucrée, est plus ferme et un peu moins parfumée que celle du melon charentais ; il est plus résistant au transport.
Melon Gallia : C'est un melon de taille moyenne à la chair blanchâtre et la peau épaisse et torturée. Il est bien parfumé et très sucré. Production surtout en Anjou.
Melon de Montréal : Comme son nom l'indique, il est originaire du Québec. C'est un melon à la chair vert pâle. Les fruits très juteux et très parfumés.
Melon oka : Voici une autre variété canadienne originaire du Québec. Les fruits ont une belle chair bien orange bien parfumée.
Melon ogen : C'est un excellent melon originaire d'Israel. Il est de plus très beau, sa peau étant mouchetée et couverte de cannelures vertes. Sa chair est vert pâle, épaisse et juteuse. Il est très sucré.
Melon Piel de sapo : C'est le melon à la peau de crapaud, ce qui lui vaut ce nom pas très commercial. Sa chair est blanchâtre. C'est un melon d'hiver essentiellement cultivé et consommé en Espagne et en Italie.
Melon d'Antibes : C'est un excellent melon très sucré et parfumé. La peau est blanchâtre et sa chair orange. C'est un melon d'hiver cultivé dans les régions chaudes.
Melon Emerald Gem : voici un melon très original à la couleur vert émeraude. C'est une ancienne variété de melon hâtif de petite taille à la chair orange très savoureuse.

 


Achat
Bien souvent au moment de l’achat, on est confronté au problème du choix d'un bon melon.
N'hésitez pas à demander conseil à votre détaillant en lui précisant quand est-ce que vous souhaitez le déguster.
Si vous êtes seule face à l'étal, rappelez-vous qu'un bon melon est ferme, lourd et a un parfum prononcé. Tout cela présage un taux de sucre optimal.

Si la pointe du melon ("cerne") se craquelle légèrement, c'est un signe de maturité. Et plus le cercle à l'opposé du cerne est large, plus goûteux il sera. Il faut qu'il est 9 quartiers et pas 10. 


Conservation
Un melon se conserve en moyenne de deux à six jours selon sa maturité. Si vous pouvez ranger vos melons dans une pièce fraîche hors du frigo, c'est mieux. En effet il peut communiquer une odeur désagréable aux autres aliments. A défaut placez-le au fond de votre bac à légumes enfermé dans une boîte hermétique ou un film plastique

En cuisine
Le melon, en été, est apprécié et peut être de toutes les préparations. En glace, nature ou avec une tranche de jambon cru, dans la composition d'une salade et bien sur dans une salade de fruits.
Par contre, en hiver, on utilise le melon d'Espagne. Une variété qui n’est bonne qu'en confiture, il n’est d’ailleurs pas bon à manger cru. C’est pendant la trêve des confiseurs que traditionnellement que l'on prépare la dernière confiture de l’année, celle du melon à confiture, ou melon d’Espagne.

Vert foncé à l’extérieur, vert clair à l’intérieur, la pulpe est verte et très ferme. Le fruit est énorme. Il se récolte généralement juste avant les gelées. Dans le sud-ouest, il se récolte en automne, jusqu’en novembre. Après l’avoir acheté sur les marchés (ou si comme moi, vous connaissez de généreux donateurs), il se conserve au frais sec et ambiant d’un garage jusqu’aux fêtes de Noël, pour finir de mûrir. 




Commentaires

  1. Ah le melon...Pendant ma grossesse(enfin au début,les 5 premiers mois),je ne mangeais que ça avec des pêches.L'an dernier j'ai pas réussi à en avaler...Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu verras si tu as transmis ton envie au bébé.
      Aimera-t-il ou beurk?

      Supprimer
  2. merci pour ce cours melonesque ! c'est un fruit que j'aime beaucoup. Peu calorique, plein d'eau donc rafraîchissant et si bien choisi sucré à souhait, mmmmm !
    par contre, la version légume avec du poivre et du vinaigre, très peu pour moi ^^
    Merci FLaure !

    RépondreSupprimer
  3. la recette que j'ai ne me satisfait pas ,je suis très preneuse !! merci par avance
    un bon recette j'ais déjà traité un site comme ca http://le-couscous-marocain.blogspot.com

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

J'ai été obligée de remettre un antispam, je recevais des messages "anonymes" en nombre. Désolée.

Pour vous aider à publier votre message, voici la marche à suivre:
• Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
• Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire ou vous pouvez rester ANONYME
- Cocher la case "M'informer" pour recevoir un e-mail en cas d'une réponse de ma part
• Cliquez sur Publier enfin. Merci.

Le message sera publié après modération.

Les 5 articles les plus consultés depuis 7 derniers jours

[Lecture] Hôtel Grand Amour par KUYPER Sjoerd

Rôti de boeuf habillé de papier d'aluminium

Marmite de haricots verts et filet mignon de porc