Accéder au contenu principal

Moules marinières


Vie quotidienne de FLaure: Moules marinières

Bonjour,
On peut profiter des moules toute l'année sauf en mai et juin. Cette préparation se mange chaude. Apporter les moules, dans un saladier, par quantité réduite.

Moules marinières
Pour 3 Personnes
Préparation 10 Min, Cuisson 10 Min, 424 cal. / Pers.

20 g de Beurre
2 kg moules nettoyées
2 CS persil séché
Poivre
450 ml vin blanc sec spécial fruits de mer
200 ml crème fraîche

Plaque de cuisson pendant 10 min

Laver à grande eau les moules, les égoutter et réserver (jeter celles qui sont cassées).
Ciseler les échalotes.
Dans un autocuiseur (ou une grande marmite), mettre les moules bien égouttées avec le vin blanc, les échalotes et le beurre.
Les faires cuire sur feu vif pendant 6 à 8 min. les remuer de temps en temps. Retirer du feu lorsque toutes les moules s'entrouvrent largement. Poivrer.
Ajouter la crème fraîche et saupoudrer de persil haché.
Servir les moules bien chaudes dans une assiette à soupe à l'aide d'une écumoire. Verser le jus sur les moules.

Mon impression: Comme je n'en fais pas très souvent, à chaque fois on est heureux d'en manger. J'ai présenté des pommes de terre (coupées en frite) au four RECETTE ICI

FLaure
Source : inspiré par la recette de ISAVEURS

Le 15 décembre, je vous proposais:


Mots clés:

Commentaires

sorawel a dit…
mmmhhh j adooore les moules! tu me donnes envie d en faire! lol! bisous
Cécile a dit…
Ah ça c'est une recette pour ma maman!
un régal les moules!! je n'en mange qu'au restaurant :( bonne journée
noviceencuisine a dit…
Ca c'est trop trop mon dada ^^
tu peux aussi les faire avec un peu de sauce nantua!
Manuella a dit…
Humm un vrai régal ! Le plat préféré de Mr Aux Fourneaux hihi !!! Bonne soirée
Anonyme a dit…
J'adore simple et délicieux ! Moi j'en raffole en tout cas. Bises

Pendant ces 7 derniers jours, les articles les plus consultés

Confiture d'abricots, poudre d'amande

Tartines aux légumes et Bresse bleu

Arabe - Hadia DECHARRIERE

C'est lundi ! J'ai lu, Je lis et je pense lire #8 - 2019

Lectio Letalis - Laurent PHILIPPARIE